Andromède

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Androm%C3%A8de_(constellation)

Histoire

Andromède, dessinée par Johann Elert Bode.

Toute la région décrit la légende de la princesse Andromède, fille de la reine Cassiopée (au nord) et de Céphée (un peu plus à l’ouest), roi d’Éthiopie.

Cassiopée se vantait toujours de la beauté de sa fille ; quand elle osa dire qu’elle dépassait même les nymphes des mers, celles-ci demandèrent à leur père, Poséidon, dieu de la Mer, de les venger. Poséidon s’irrita et envoya un monstre (Cetus) avec pour mission de ravager les côtes du royaume. La seule façon de sauver le royaume était d’offrir Andromède en sacrifice pour apaiser la colère du monstre.

Céphée accepta de sacrifier sa fille en l’enchaînant à un rocher (les chaînes d’Andromède sont en direction de Céphée) pour laisser Cetus la dévorer.

Heureusement, le héros Persée (au nord est), passant par là, tua le monstre Cetus en le pétrifiant (avec la tête de la Méduse) et délivra la belle.

L'Aigle

Facilement reconnaissable et dotée d'étoiles assez brillantes, elle fut répertoriée par Aratus de Soles[1], puis par Ptolémée dès le IIe siècle.

Histoire

Selon la mythologie grecque, elle doit représenter l'Aigle du Caucase. Chaque jour, il atterrit près d'un rocher où est enchainé Prométhée pour grignoter son foie (du moins jusqu'à ce que Hercule le libère).

L'Autel est une constellation de l'hémisphère céleste sud, entre le Centaure et le Loup. L'Autel (Ara en latin) était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

Histoire

Ce groupe d'étoiles peu lumineuses faisait partie des constellations du Centaure et du Loup avant d'en être séparé par la création de la gle.

L'Autel est identifié comme l'autel du centaure Chiron (ou, moins souvent, comme celui de Noé, de Moïse, de Salomon ou de Dionysos).

Navire Argos

Arche de Noé Colombe de Noé

Histoire

Dans la mythologie grecque, la Baleine fait partie de la légende d'Andromède. Il est possible que le monstre ait été par la suite assimilé à la baleine ayant avalé Jonas dans la Bible. Elle était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée. Le Dieu égyptien Seth est rapproché de Typhon par Plutarque, identifié au principe du mal, souvent représenté par un porc noir (ou un Sanglier) dévorant la lune, où l’âme de son frère, Osiris le bienfaiteur (Le Grand Noir : Kem Our), s’est réfugiée. Aristote appuie cette thèse, lorsqu'il écrit, dans son Traité des Animaux : « II y a des poissons sans dents et sans écailles, comme l'aiguille; d’autres ont des pierres dans la tête, comme le kremys ; d'autres sont très-durs, et ont la peau rude, comme le sanglier marin ( kapros ou capriscus ) ».

Histoire

Johannes Hevelius dessine la constellation.

Cette constellation porte le nom de Bouvier depuis longtemps (elle fut compilée sous cette dénomination par Aratus de Soles[1], puis par Ptolémée)

Cassiopée

Histoire

Citée par Aratus de Soles[1], puis par Ptolémée dans l'Almageste, la constellation représente la reine Cassiopée dans la mythologie grecque, femme de Céphée et mère d'Andromède, à côté desquels elle se trouve.

Cette constellation fait partie du groupe de constellations rattachées au mythe d'Andromède.

 

Histoire

Le Cocher fait partie des 48 constellations originellement répertoriées par Ptolémée dans son Almageste.

Cette constellation représente un homme portant sur son dos une chèvre, suivi de deux ou trois chevreaux. Il est possible que sa dénomination remonte aux babyloniens qui la prénommait Rubiki (le chariot). Les Grecs l'avaient assimilée à Érichthonios, héros athénien qui aurait inventé le chariot à quatre chevaux.

 

Histoire

La constellation du Centaure fait partie des 48 constellations répertoriées par Ptolémée dans son Almageste. Elle était déjà mentionnée par Eudoxe (4e siècle av. J.-C.) et Aratos de Soles (3e siècle av. J.-C.)

Dans la mythologie grecque, le centaure (créature mi-homme, mi-cheval) que cette constellation désigne serait Chiron, le plus sage des centaures, précepteur de Jason et d'Hercule. Certaines sources lui attribuent aussi le Sagittaire, bien que Pholos ou Crotos soient plus souvent associés à ce dernier.

Centaurus hevelius.png

 

Céphée

Histoire

Cette constellation fait partie du groupe de constellations rattachées au mythe d'Andromède.

Histoire

Citée par Aratos, puis répertoriée par Ptolémée, il s'agirait, dans la mythologie grecque, du corbeau qui aurait porté de l'eau à Apollon dans la Coupe s'il n'avait été retenu par un serpent, l'Hydre.

 

Histoire

La Coupe est une constellation ancienne, car déjà répertoriée par Ptolémée dans son Almageste. Il s'agirait, dans la mythologie grecque, de la coupe tenue par Apollon ou de la coupe de Dionysos

Couronne australe

Histoire

Sagittarius Hevelius.jpg

Répertoriée par Ptolémée, le nom de cette constellation fait pendant à celui de la Couronne boréale. Ses étoiles sont en effet disposées selon un arc-de-cercle qui rappelle une couronne. Il s'agirait de celle du Sagittaire, tout proche.

 Couronne boréale

 Elle est effectivement formée d'étoiles disposées en un arc-de-cercle, l'étoile centrale, α Coronae Borealis (Alphecca), étant la plus brillante et formant le diadème. Elle est le pendant septentrional de la Couronne australe. Elle représenterait la couronne que portait Dionysos, qu'il jeta dans le ciel lorsqu'il voulut séduire Ariane.

Le Cygne est une grande et brillante constellation, parfois appelée la Croix du nord (en référence à la Croix du Sud) car ses étoiles sont principalement disposées selon une grande croix. L'oiseau qu'elle représente s'étend sur la Voie lactée estivale, paraissant en migration vers le sud. Son nom lui est donné par Ptolémée dans le Livre VIII de l'Almageste datant du IIe siècle.

Traversée par la Voie lactée, elle contient plusieurs étoiles brillantes et de nombreux objets célestes.

Cette constellation est associée à plusieurs oiseaux légendaires de la mythologie grecque :

  • Il pourrait également représenter Orphée, métamorphosé en cygne après son assassinat et placé dans les cieux à côté de sa lyre.
  • Enfin, on dit qu'un jeune homme nommé Cygnus était l'amant du malheureux Phaéton. Après que celui-ci se fut écrasé en conduisant les chevaux du Soleil, Cygnus se mit à chercher son corps désespérément dans le fleuve Éridan où il tomba. Cygnus plongea tant de fois dans le fleuve que Zeus eut pitié de lui et le changea en l'oiseau aquatique qui porte depuis son nom.

Repertoriée par les astronomes grecs, cette constellation était alors désignée sous le nom de l'Oiseau. Elle fut également désignée sous le nom de Croix de Sainte-Hélène par Julius Schiller en 1627 à une époque de christianisation massive du ciel (la constellation de la Croix du sud en est contemporaine).

Dans la mythologie chinoise, la constellation du Cygne héberge une fois par an le pont qui relie les amants Niu Lang et Zhi Nu.

 

 

Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site