Oracle pour Astérion le Minotaure

Celui-ci construisit une vache de bois qu'il mit sur des roues, en creusa l'intérieur, puis il y ajouta la peau d'une vache qu'il venait de dépecer, et, l'ayant placée dans une prairie où le taureau avait coutume de paître, près de Gortyne, il y fit entrer Pasiphaé. Le taureau arriva et s'accoupla avec elle comme si elle était une véritable vache. Pasiphaé donna ainsi naissance à Astérios, ou Astérion, qu'on appelle le Minotaure : il avait la tête d'un taureau et le reste du corps d'un homme. Suivant les conseils de ses oracles, Minos enferma ce monstre dans une prison construite tout exprès par Dédale, le Labyrinthe. Avec son grouillement de méandres, il était impossible pour le Minotaure de trouver la sortie[6].

L'essence du mythe de la naissance du minotaure a été exprimée de manière très succincte dans les Héroïdes attribuées à Ovide, où la fille de Pasiphaé se plaint de la malédiction de l'amour non partagé de sa mère : « Le taureau est la forme déguisée d'un dieu, Pasiphaé, ma mère, victime de cette illusion, a enfanté dans la douleur »[7].

Certains hommes de lettres voient dans la naissance du Minotaure un simple mythe libidineux qui insiste sur le moyen mis en œuvre pour arriver à une copulation effective entre une femme et un taureau, mais selon d'autres interprétations, la version plus connue du mythe aurait peut-être été intentionnellement créée pour occulter l'aspect d'un mariage mystique avec un dieu sous forme de taureau : l'union de Pasiphaé avec le taureau aurait, selon R.F. Willets, été reconnue comme une union mystique durant au moins un siècle[8] et F. B. Jevons note que pour le mythe d'Europe comme pour celui de Pasiphaë, le noyau est l'union de l'esprit de la lune (sous forme humaine), avec un taureau, et que les deux mythes évoquent un mariage sacré[9].

 Le minotaure, tel que les anciens grecs l'imaginaient, avait le corps d'un homme avec la tête d'un taureau[10].

Pasiphaé s'en occupa alors qu'il était petit, mais il grandit vite et devint féroce. Minos, après avoir demandé conseil à l'oracle de Delphes, ordonna à Dédale la construction du gigantesque labyrinthe pour l'enfermer.

 

Combat avec Thésée

 
Thésée tuant le minotaure, par Barye

Le combat du minotaure avec Thésée est également détaillé par Apollodore :

Thésée affrontant le minotaure, d'après une sculpture de Jean-Étienne Ramey, marbre, 1826, exposée au jardin des Tuileries, à Paris.

Tous les neuf ans (ou chaque année selon Virgile), sept jeunes gens et sept jeunes filles étaient envoyés en sacrifice en Crète, en expiation du meurtre d'Androgée, fils de Minos, par Égée, roi d'Athènes. Une année, Thésée, le propre fils d'Égée, fut tiré au sort ou embarqua de son plein gré parmi les jeunes gens destinés au sacrifice. En arrivant en Crète, Thésée rencontra Ariane, la fille de Minos, qui tomba amoureuse de lui. Sachant ce qui l'attendait, elle lui donna une bobine de fil afin qu'il la déroule dans le labyrinthe et puisse retrouver son chemin. Thésée trouva le Minotaure, le tua et retrouva son chemin dans le labyrinthe grâce à la bobine déroulée[11].

 Fichier:Theseus Minotauros Staatliche Antikensammlungen SL471.jpg

 

 Thésée et le Minotaure, détail d'un stamnos attique à figures rouges par le Peintre d'Altamura, v. 460 av. J.-C., Staatliche Antikensammlungen de Munich

 

mentions du mythe

Virgile, dans l'Enéide, évoque rapidement le mythe :

       
 
 Texte latin original Traduction française
 

Enéide, VI, 24 :[12]

In foribus letum Androgeo; tum pendere poenas
Cecropidae iussi - miserum ! - septena quotannis
corpora natorum ; stat ductis sortibus urna.
Contra elata mari respondet Gnosia tellus :
hic crudelis amor tauri, suppostaque furto
Pasiphae, mixtumque genus prolesque biformis
Minotaurus inest, Veneris monumenta nefandae ;
hic labor ille domus et inextricabilis error ;
 

Traduction française : L'Énéide louvaniste[13] :

Sur les portes figure la mort d'Androgée ; à l'époque, un châtiment
fut imposé aux Cécropides, qui, ô malheur !, sacrifiaient chaque année
sept de leurs fils ; l'urne est dressée pour le tirage au sort.
En face, la terre de Gnosse, qui émerge de la mer, y fait pendant :
ici une passion cruelle pour un taureau, la fourbe substitution
de Pasiphaé et, race mêlée, descendance difforme,
voilà le Minotaure, monument d'une Vénus monstrueuse,
enfin l'œuvre fameuse, le palais aux détours inextricables.

 

Suite !!

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (5)

1. DieroffinnY (site web) 09/09/2012

mkqiynjj jordan spizike whzmenyihq <a href=http://jordannpascher.webnode.fr/>jordan 6</a> mcleecg http://jordannpascher.webnode.fr/

2. DwepApema (site web) 20/10/2012

ykuau <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>louboutin pas cher</a> ssanb <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie france</a> ejkoq http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info fgmv

3. DwepApema (site web) 22/10/2012

shrgr <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>sac louis vuitton</a> kdrgwn <a href=http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info>christian louboutin pas cher</a> xhpsm http://frdesacvuittonnmagasinn.info ccsr

4. DwepApema (site web) 23/10/2012

aytzv <a href=http://frdesacvuittonnmagasinn.info>sac louis vuitton</a> pdsjzs <a href=http://frdeabercromfitchmagasinn.info>abercrombie paris</a> yjfba http://frdechaussuresloubutinnmagasin.info ikiv

5. moncler pas cher (site web) 24/10/2012

ryxnj <a href=http://www.acheterdoudounnesenligne.com>doudoune moncler pas cher </a>

Voir plus de commentaires
Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site