Livre DANIEL LA STATUE LE MIRACLE DE YAHWEH POUR AUJOURD'HUI

 

 Bible Crampon

Ancien Testament Livre de Daniel chapitre Chapitre 1 : 17

A ces jeunes gens, aux quatre, Yahweh donna savoir et intelligence en toute littérature et sagesse, et Daniel comprenait toutes sortes de visions et de songes. Le roi s'entretint avec eux, et de tous ceux-là auncun ne se trouva pareil à Daniel, Ananias, Misaël et Azarias; ils eurent donc à se tenir devant le roi. Sur toutes les questions de sagesse et d'intelligence que leur posait le roi, il les trouvait dix fois supérieurs à tous les enchanteurs et magiciens de tous son royaume.

2:17 Aussitôt Daniel entra chez lui et informa de l'affaire Ananias, Misaël et Azarias, ses compagnons : qu'ils implorent la miséricorde de Yahweh du ciel sur ce secret, afin qu'on n'extermine pas Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone.

Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision nocturne, et Daniel bénit Yahweh du ciel. Daniel prit la parole et dit :

"Béni soit le Nom de Yahweh, d'éternité en éternité, car siennes sont la Sagesse et la Force. C'est Lui qui modifie moments et temps, dépose les rois et établit les rois, donne Sagesse aux sages et Savoir aux intelligents.

Il révèle mystères et secrets, Il pénètre les ténèbres et possède la Lumière. C'est Toi, Yahweh de mes pères, que je loue et célèbre de ce que tu m'as donné sagesse et force, et de ce que maintenant tu m'apprends ce que nous t'avons demandé, en nous apprenant l'affaire du roi".

2:25 Ariok s'empressa d'introduire Daniel devant le roi et lui parla ainsi : "J'ai trouvé parmi les déportés de Juda un homme qui fera savoir au roi l'interprétation". "Es-tu capable de me faire savoir le songe que j'ai vu et son interprétation"? Daniel répondit au roi et dit : "Le secret que le roi demande, ni sages, ni enchanteurs, ni magiciens, ni devins ne sont capables de le révéler au roi. Mais il y a Yahweh dans le ciel qui dévoile les secrets et qui a fait savoir au roi Nabuchodonosor ce qui arrivera dans la suite des jours. Ton songe et les visions (qui ont traversé) ta tête sur ta couche, les voici :

toi, ô roi, tes pensées sur ta couche se portaient sur ce qui arrivera à l'avenir et celui qui dévoile les secrets t'a fait connaître ce qui doit arriver. Et moi, ce n'est pas par une sagesse qui serait en moi, me mettant au-dessus de tous les vivants, que ce secret m'a été révélé, mais c'est afin qu'on en fasse savoir l'interprétation au roi, et que tu connaisses les pensées de ton coeur.

Toi, ô roi, tu avais une vision, et voici une grande statue. Cette statue immense et d'un éclat extraordinaire se dressait devant toi, et son aspect était terrifiant. Cette statue avait la tête d'or fin, la poitrine et les bras d'argent, le ventre et les cuisses d'airain, les jambes de fer, les pieds en partie de fer en en partie d'argile. Tu regardais, quand une pierre fut détachée, sans L'INTERVENTION D'UNE MAIN, ET FRAPPA LA STATUE A SES PIEDS DE FER ET D'ARGILE ET LES BRISA. Alors furent brisés pareillement fer, argile, airain, argent et or, et ils devinrent comme la balle emportée de l'aire en été, et le vent les emporta sans en rien laisser; et la pierre qui avait frappé la statue devint une grande montagne et remplit toute la terre.

 Voilà le songe; son interprétation, nous la disons au roi.

Toi, ô roi, roi des rois, à qui Yahweh du ciel a donné la royauté, la puissance, la force et la gloire, à qui Il a livré, en tout le monde habité, les bêtes des champs, les oiseaux des cieux, et à qui Il a donné l'empire sur eux tous : c'est toi qui es la tête d'or. Après toi, il surgira un autre royaume, moindre que toi, puis un troisième royaume d'airain, qui exercera l'empire sur toute la terre. Un quatrième royaume sera fort comme le fer; que même que le fer brise et écrase tout, et comme le fer qui les met tous en pièces, il les brisera et mettra en pièces.

Tu as vu les pieds et les orteils en partie d'argile de potier et en partie de fer, parce que ce sera un royaume divisé; il y aura en lui de la solidité du fer, selon que tu as vu du fer mêlé à l'argile. Les orteils en partie de fer et en partie d'argile, le royaume sera en partie fort et en partie fragile.

Tu as vu le fer mêlé à l'argile, parce qu'ils seront mêlés de semence d'homme; mais ils n'édhéreront pas l'un à l'autre, de même que le fer ne peut se mêler avec l'argile. DANS LE TEMPS DE CES ROIS, Yahweh du ciel suscitera un ROYAUME QUI NE SERA JAMAIS DETRUIT, et DONT LA SOUVERAINETE NE SERA PAS LAISSEE A UN AUTRE PEUPLE; IL BRISERA ET ANEANTIRA TOUS CES ROYAUMES-LA, et LUI-MEME SUBSISTERA A JAMAIS, SELON QUE TU AS VU UNE PIERRE SE DETACHER DE LA MONTAGNE, SANS L'INTERVENTION D'UNE MAIN, ET BRISER FER, AIRAIN, ARGILE, ARGENT ET OR.

 Le Grand Yahweh a fait connaître au roi ce qui arrivera dans la suite; le songe est véritable et son interprétation certaine".

Alors le roi Nabuchodonosor tomba sur sa face et se prosterna devant Daniel, et il ordonna qu'on lui offrît des oblations et de l'encens. Le roi parla ensuite à Daniel et dit : "Vraiment votre Yahweh est le Dieu des dieux, le Seigneur des rois et le Révélateur des secrets, puisque tu as pu révéler ce secret". Alors le roi mit Daniel parmi les grands et lui fit de nombreux et riches présents; il l'établit gouverneur sur toute la province de Babylone et chef suprême sur tous les sages de Babylone. A la prière de Daniel, le roi commit aux affaires de la province de Babylone Sidrac, Misac et Abdénago, et Daniel demeura à la cour.

3:1 Le roi Nabuchodonosor fit une statue d'or, haute de soixante coudées et large de six coudées; il la dressa dans la plaine de Doura, dans la province de Babylone. Et le roi Nabuchodonosor fit rassembler les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les conseillers, les trésoriers, les légistes, les juges et tous les magistrats des provinces, pour venir à la dédicace de la statue qu'avait dressée le roi Nabuchodonosor. Ainsi s'assemblèrent les satrapes, les intendants et les gouverneurs, les conseillers, les trésoriers, les légistes, les juges et tous les magistrats des provinces pour la dédicace de la statue que le roi Nabuchodonosor avait dressée; et ils se tenaient devant la statue qu'avait dressée Nabuchodonosor. 

Un héraut cria avec force : "A vous, peuples, nations et langues, est donné cet ordre : Au moment où vous entendez le son de la trompette, du chalumeau, de la cithare, du triangle, du psaltérion, de la cornemuse et de toutes sortes d'instruments, vous vous prosternerez pour adorer la statue d'or que le roi Nabuchodonosor a dressée. 

 QUICONQUE NE SE PROSTERNERA PAS ET N'ADORERA PAS SERA JETE A L'INSTANT DANS UNE FOURNAISE INCANDESCENTE".

C'est pourquoi, au moment OÛ TOUS LES PEUPLES ENTENDIRENT LE SON DE LA TROMPETTE, DU CHALUMEAU, DE LA CITHARE, DU TRIANGLE, DU PSALTERION ET DE TOUTES LES SORTES D'INSTRUMENTS, TOUS LES PEUPLES, NTATIONS ET LANGUES SE PROSTERNERENT, ADORANT LA STATUE D'OR QU'AVAIT DRESSEE LE ROI NABUCHODONOSOR.

Aussi bien, à ce moment, des Chaldéens s'approchèrent et accusèrent les Juifs. Ils prirent la parole et dirent au roi Nabuchodonosor : "O roi, vis à jamais ! Toi, ô roi, tu as porté ce décret que TOUT HOMME QUI ENTENDRAIT LE SON DE LA TROMPETTE, DU CHALUMEAU, DE LA CITHARE, DU TRIANGLE, DU PSALTERION, DE LA CORNEMUSE ET DE TOUTES LES SORTES D'INSTRUMENTS DEVRAIT SE PROSTERNER POUR ADORER LA STATUE D'OR, ET QUE QUICONQUE NE SE PROSTERNERA PAS POUR ADORER SERA JETE DANS UNE FOURNAISE INCANDESCENTE.

Or, il y a des Juifs que tu as préposés aux affaires de la province de Babylone, Sidrac, Misac et Abdénago : ces hommes-là n'ont pas d'égards pour toi, ô roi; ILS NE SERVENT PAS TES DIEUX ET ILS NE SE PROSTERNENT PAS DEVANT LA STATUE D'OR QUE TU AS DRESSEE".

Alors Nabuchodonosor, irrité et furieux, ordonna d'amener Sidrac, Misac, et Abdénago; et ces hommes furent amenés devant le roi. Nabuchodonosor prit la parole et leur dit :  

 "Est-ce vrai, Sidrac, Misac et Abdénago, que vous ne servez pas mon dieu et que vous n'adorez pas la statue d'or que 'ai dressée ! Maintenant si vous êtes prêts, au moment OU VOUS ENTENDEZ LE SON DE LA TROMPETTE, DU CHALUMEAU, DE LA CITHARE, DU TRIANGLE, DU PSALTERION, DE LA CORNEMUSE ET DE TOUTES LES SORTES D'INSTRUMENTS, A VOUS PROSTERNER POUR ADORER LA STATUE QUE J'AI FAITE.... Mais si vous n'adorez pas, vous serez jetés à l'instant même dans une fournaise incandescente, et quel est le dieu qui vous délivrera de mon pouvoir"?

 Sidrac, Misac et Abdénago répondirent au roi et dirent : "Nabuchodonosor, nous n'avons pas besoin sur cette affaire de te répondre. Si Notre Yahweh, que nous servons, peut nous délivrer de la fournaise incandescente, Il nous délivrera aussi de ton pouvoir, ô roi. Sinon, sache ô roi, QUE NOUS NE SERVONS PAS TES DIEUX ET QUE NOUS N'ADORERONS PAS LA STATUE D'OR QUE TU AS DRESSEE".

Alors Nabuchodonosor fut rempli de fureur, et l'expression de son visage se changea envers Sidrac, Misac et Abdénago. Reprenant la parole, il ordonna de chauffer la fournaise sept fois plus qu'on n'avait l'habitude de la chauffer, et il commanda aux plus vigoureux soldats de son armée de lier Sidrac, Misac et Abdénago pour les jeter dans la fournaise incandescente. Alors ces hommes, avec leurs manteaux, leurs braies, leurs coiffures et leurs vêtements, les lièrent  et les jetèrent dans la fournaise incandescente. Comme l'ordre du roi était pressant et la fournaise extraordinairement chauffée, la flamme de feu tua ces hommes qui s'étaient saisis de Sidrac, Misac et Abdénago. Et ces trois hommes, Sidrac, Misac et Abdénago tombèrent dans la fournaise incandescente, tout liés. 

 LE MOINE CRAMPON SIGNALE QUE CE QUI SUIT IL NE L'A PAS TROUVE DANS LES LIVRES HEBREUX.

Bas de page Bible Crampon : Ce qui suit etc : dans cette note, complétée par celle celle qui aprpès, s. Jérôme fait observer qu'il n'a pas traduit ce fragment deutéro-canonique, mais qu'il l'a emprunté à l'antique version faite sur le grec de Théodotion. C'est ce texte grec que nous suivons, corrigé parfois d'après les Septante.

Ce qui suit, je ne l'ai pas trouvé dans les livres hébreux.

24 Et ils marchaient en pleine flamme, louant Yahweh et bénissant Yahweh. Et Azarias, debout, fit cette prière; ouvrant la bouche en plein feu, il dit : Tu es béni, Yahweh, Dieu de nos pères; Ton Nom est digne de louange et de gloire à jamais.

Car Tu es juste dans tout ce que Tu as fait pour nous, et toutes tes oeuvres sont vraies, et droites Tes Voies, et tous Tes Jugements sont la Vérité.

Car Tu as rendu des Jugements de vérité Dans tous (les coups) dont Tu nous as frappés, ainsi que la ville sainte de nos pères, Jérusalem; en vérité et justice Tu as fait tout cela à cause de nos péchés.

Car nous avons commis péché et impiété en T'abandonnant, coupables de toutes les fautes. Nous n'avons pas écouté Tes Commandements et nous ne les avons pas gardés ni pratiqués, comme Tu nous l'avais commandé, afin que NOUS FUSSIONS HEUREUX.

Tous les (coups) dont Tu nous as frappés, et tout ce que Tu nous as fait, C'est par un juste jument que Tu l'as fait. Tu nous as livrés à des ennemis impies, d'odieux infidèles, et à un roi injuste, le plus mauvais de toute la terre.

Et maintenant nous n'osons ouvrir la bouche; HONTE ET VERGOGNE ACCABLENT TES SERVITEURS, ET TOUS CEUX QUI T'ADORENT.

Ne nous livre pas pour toujours à cause de Ton NOM et N'ABOLIS PAS TON ALLIANCE.

NE NOUS RETIRE PAS TA MISERICORE, A CAUSE D'ABRAHAM TON AMI, D'ISAAC TON SERVITEUR, ET D'ISRAEL TON SAINT, A QUI TU AS FAIT LA PROMESSE DE MULTIPLIER, COMME LES ETOILES DU CIEL, LEUR POSTERITE, ET COMME LE SABLE DU RIVAGE DE LA MER.

Car, Yahweh, NOUS SOMMES DEVENUS INFERIEURS A TOUTES LES NATIONS, ET HUMILIES AUJOURD'HUI PAR TOUTE LA TERRE A CAUSE DE NOS PECHES.

Il n'y a plus maintenant ni prince, ni chef, ni prophète, ni holocauste, ni sacrifice, ni oblations, ni encens, NI ENDROIT POUR TE PRESENTER DES FRUITS ET TROUVER GRÂCE.

MAIS PUISSIONS-NOUS ETRE RECUS, LE COEUR CONTRIT ET L'ESPRIT HUMILIE, comme apportant des holocaustes de béliers et de taureaux, ou des myriades d'agneaux engraissés; que TEL SOIT NOTRE SACRIFICE QUE NOUS T'OFFRONS AUJOURD'HUI, ET QU'IL SOIT PARFAIT DEVANT TOI, CAR ILS N'AURONT PAS A ROUGIE CEUX QUI SE FIENT EN TOI.

Maintenant, NOUS TE SUIVONS ET CRAIGNONS DE TOUT COEUR, NOUS CHERCHONS TA FACE : NE NOUS CONFONDS PAS.

MAIS TRAITE-NOUS SELON TA DOUCEUR, ET SELON L'ABONDANCE DE TA MISERICORDE.

DELIVRE-NOUS PAR TES PRODIGES, ET DONNE, YAHWEH, GLOIRE A TON NOM.

QU'ILS SOIENT REMPLIS DE CRAINTE TOUS CEUX QUI MALTRAITENT TES SERVITEURS, COUVERTS DE HONTE PAR LA PERTE DE TOUTE PUISSANCE ET DOMINATION, ET QUE LEUR FORCE SOIT BRISEE; QU'ILS SACHENT QUE TU ES YAHWEH, LE SEUL DIEU, ET REMPLISSANT DE GLOIRE TOUT L'UNIVERS"!

 Cependant les serviteurs du roi, qui avaient jeté ces (trois hommes) dans la fournaise, ne cessainet de la chauffer avec du naphte, de l'étoupe, de la poix et des sarment. La flamme s'élevait à quarante-neuf coudées au-dessus de la fournaise; et, s'infléchissant, elle brûla les Chaldéens qu'elle rencontra autour de la fournaise.

Mais l'ange de Yahweh était descendu dans la fournaise avec Azarias et ses compagnons, et il écartait de la fournaise les flammes ardentes. Et il produisit à l'intérieur de la fournaise comme un souffle, vent de rosée; et le feu ne les toucha aucunement et ne leur causa ni gêne ni incommodité.

Alors les trois comme d'une seule bouche, louaient, glorifiaient et bénissaient Yahweh dans la fournaise, en disant :

 Tu es béni, Yahweh, Dieu de nos pères, digne d'être loué et exalté à jamais.

Béni est le Saint Nom de Ta Gloire, Digne de Suprême Lougange et Gloire à jamais.

Tu es béni sur le Trône de Ta Royauté, Digne de Suprême Louange et Exaltation à jamais.

Tu es béni, trônant sur les Chérubins, et observant les abîmes, digne de Suprême Louange et Exaltation à jamais.

Tu es béni au firmament du ciel, Digne de Louange et de Gloire à jamais.

Bénissez Yahweh, toutes les oeuvres de Yahweh; Loulez-Le et Exaltez-Le à jamais.

Anges de Yahweh, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Toutes les eaux au-dessus des cieux, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Bénissez Yahweh, toutes les puissances; louez-Le.

Soleil et lune, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Astres du ciel, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Pluies et rosées, bénissez toutes Yahweh; Louez-le et exaltez-Le à jamais.

Feux et chaleurs, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Froid et gelée, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Rosées et givres, bénissez Yahweh; louez-Le exaltez-le à jamais.

Gelées et frimas, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Glaces et neiges, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Nuits et jours, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Lumire et ténèbres, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Eclairs et nuages, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Que la terre bénisse Yahweh; qu'lle Le loue et L'exalte à jamais !

Montagnes et collines, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Tous les végétaux de la terre, bénissez tous Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

 Fontairnes, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Mers et fleuves, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Monstres et tout ce qui se meut dans les eaux, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Oiseaux du ciel, bénissez tous Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Fauves et troupeaux, bénissez tous Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Enfants des hommes, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Israël, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Prêtres de Yahweh, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Serviteurs de Yahweh, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Esprits et âmes des justes, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

Ananias, Azaria et Misaël, bénissez Yahweh; louez-Le et exaltez-Le à jamais.

CAR IL NOUS A TIRES DE L'HADES ET DELIVRES DE LA PUISSANCE DE LA MORT; IL NOUS A ARRACHES A LA FLAMME BRULANTE ET SAUVES DU FEU.

Célébrez Yahweh, car Il est Bon, car Sa Miséricorde dure à jamais.

Bénissez, vous tous qui adorez Yahweh, le Dieu des dieux; louez-Le et célébrez-Le, car SA MISERICORDE DURE A JAMAIS.

LE MOINE CRAMPON DIT : LE MORCEAU QUI SE TERMINE ICI NE SE TROUVE PAS DANS L'HEBREU; la traduction que nous en avons donnée est faite par l'édition de THEODOTION.

Alors le roi Nabuchodonosor fut abasourdi et se leva précipitamment.

Il prit la parole et dit à ses conseillers : "N'avons-nous pas jeté dans le feu trois hommes liés"? Ils répondirent et dirent au roi : "Certainement, ô roi"!

Il reprit et dit : "EH BIEN, MOI, JE VOIS QUATRE HOMMES SANS LIENS, MARCHANT EN PLEIN FEU SANS AVOIR AUCUN MAL; L'ASPECT DU QUATRIEME EST A LA RESSEMBLANCE D'UN FILS DES DIEUX".

Puis Nabuchodonosor s'approcha de la porte de la fournaise incandescente; il prit la parole et dit : "Sidrac, Misac et Abdénago, SERVITEURS DE YAHWEH TRES-HAUT, SORTEZ ET VENEZ"!

Alors Sidrac, Misac et Abdénago SORTIRENT DU FEU. Les satrapes, les intendants, les gouverneurs et les conseillers du roi, s'étant rassemblés, VIRENT QUE LE FEU N'AVAIT EU AUCUN POUVOIR SUR LEUR CORPS, QUE LES CHEVEUX DE LA TÊTE N'AVAIENT PAS ETE BRULES, QUE LEURS MANTEAUX ETAIENT INTACTS ET QU'ILS NE SENTAIENT PAS L'ODEUR DU FEU.

Nabuchodonosor prit la parole et dit  : "Béni soit le Dieu de Sidrac, de Misac et d'Abdénago, QUI A ENVOYE SON ANGE ET DELIVRE SES SERVITEURS QUI SE SONT CONFIES EN LUI, désobéissant à l'ordre du roi et LIVRANT LEURS CORPS, POUR NE SERVIR ET ADORER D'AUTRE DIEU QUE LEUR DIEU, YAHWEH. J'établis donc ce décret :

QUICONQUE, QUEL QUE SOIT SON PEUPLE, NATION OU LANGUE, QUI PARLERA MAL DU DIEU DE SIDRAC, DE MISAC ET D'ADB2NAGO, SERA MIS EN PIECES, ET SA MAISON SERA REDUITE EN UN TAS D'IMMONDICES, PARCE QU'IL N'Y A PAS D'AUTRE DIEU QUI PUISSE SAUVER DE LA SORTE".

Alors le roi combla de faveurs Sidrac, Misac et Abdénago, dans la province de Babylone.

 "Le roi Nabuchodonosor à tous les peuples, nations et langues, qui habitent sur toute la terre : la paix soit sur vous en abondance !

Il m'a parue bon de publier les signes et les prodiges que Yahweh Dieu Tres-Haut a opérés en ma faveur. Que Ses signes sont grands et Ses prodignes sont puissants ! Son Règene est un Règne éternel et Son Empire va de génération en génération.

 

Suite !!

 

 

 

 



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site