Jason Dragon

 

Epsilon Ophiuchi (ε Oph / ε Ophiuchi) est une étoile de la constellation d'Ophiuchus. Elle porte également le nom traditionnel Yed Posterior (et l'étoile Delta Ophiuchi, avec laquelle elle forme une double optique visible à l'œil nu, est Yed Prior).

Le Serpent est une constellation qui représente le serpent dompté par Ophiuchus, le Serpentaire.

Le nom traditionnel Yed vient d'un mot arabe signifiant « la main », et les deux étoiles forment la main gauche d'Ophiuchus (le porteur de Serpent) qui tient la tête du serpent Serpens Caput.

Le Serpent est une constellation ancienne, bien que sa symbolique première soit inconnue. Il s’identifie dans la mythologie grecque soit au serpent qui révéla à Asclépios les secrets de la médecine, soit au serpent qu'Apollon tua dans sa jeunesse. En conséquence, il est toujours représenté porté par l’Ophiuchus (le Serpentaire), celui-ci contrôlant le pouvoir de l’animal. Serpent était l’une des 48 constellations identifiées par Ptolémée.

La tête du serpent forme un alignement assez net entre δ, α et ε Ser, qui se prolonge par δ, ε, ζ et η Oph. La limite du Serpent, sur cet alignement, correspond au couple δ–ε Oph, qui représente la main du Serpentaire. Cet alignement se prolonge vers le Nord-Ouest jusqu'à α Bootis (Arcturus), et vers le Sud-Ouest jusqu'au Sagittaire.

La tête proprement dite est marquée par un faible triangle d'étoiles, quelques degrés au sud de la Couronne boréale.

La queue du Serpent est beaucoup plus confuse. On voit un alignement assez net de direction NE / SO entre ε Ser, ν Oph (qui marque la main), η et θ Ser.

Aratos de Soles

Aratos de Soles

Aratus ou Aratos de Soles est un poète et astronome grec du IIIe siècle av. J.-C.

Né à Soles en Cilicie, vers -315, il était contemporain de Théocrite et mourut à Pella (Macédoine) vers -245.

Il vécut à la cour d'Antigone Gonatas, roi de Macédoine, et a composé sur l'astronomie un poème intitulé Les Phénomènes et les Pronostics, que Cicéron, Germanicus et Avienus ont traduit en vers latins, et qui a été commenté par Hipparque, Ératosthène, Théon d'Alexandrie et Sévère Sebôkht. Il était considéré comme l'un des sept poètes de la Pléiade poétique.

Jason

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
 
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jason (homonymie).
Jason et Médée joignant leurs mains droites, sarcophage romain de la fin du Ier siècle ap. J.-C., palais Altemps

Dans la mythologie grecque, Jason ou Iason (en grec ancien Ἰάσων / Iásôn, « le guérisseur ») est le fils d'Éson, roi d'Iolcos en Thessalie, et un descendant d'Éole. Il est principalement connu pour sa quête de la Toison d'or avec les Argonautes. Il est l'un des principaux héros grecs et particulièrement vénéré à Athènes.

Il voit son père dépossédé du trône par son oncle Pélias. Sauvé des vues homicides de Pélias par sa mère qui à sa naissance le fait passer pour mort-né, il est exposé sur le mont Pelion et recueilli par le centaure Chiron qui l'élève. Devenu adulte, il réclame le trône d'Iolcos. Pélias promet de le lui rendre, à condition qu'il rapporte de Colchide la Toison d'or. Après avoir pris la tête de l'expédition des Argonautes, Jason parvient auprès du roi Éétès, gardien de la Toison, qui le soumet à diverses épreuves dont le jeune héros triomphe grâce à l'aide de la fille du roi, Médée, qui s'est éprise de lui. À son retour, Jason découvre que Pélias s'est débarrassé d'Éson. Médée, désormais épouse de Jason, met au point une machination qui pousse les filles de Pélias à tuer leur propre père. Exilé à Corinthe, le couple vit heureux pendant dix ans. Cependant, Jason finit par délaisser sa femme et lui préfère la fille du roi Créon. Médée tue cette dernière, met à mort ses propres enfants et s'enfuit dans un char ailé, présent du Soleil. Jason rentre alors à Iolcos et, avec l'aide de Pélée et des Dioscures, monte sur le trône.

Mythe

Jason est le fils d'Éson, roi d'Iolcos. Le nom de sa mère varie suivant les traditions : selon certains, il s'agit d'Alcimédé, fille de Phylacos, selon d'autres, de Polymélé[1], fille d'Autolycos, ce qui ferait de Jason un cousin d'Ulysse[2]. Jason voit son père dépossédé du trône par le demi-frère de ce dernier, Pélias. Sauvé des vues homicides de Pélias par des amis, il est élevé par le centaure Chiron sur le mont Pélion.

La quête de la Toison d'or

 
Fichier:Jason Pelias Louvre K127.jpg

Un oracle avait prédit à Pélias

 qu'il serait détrôné par un homme qui se présenterait à lui avec une seule sandale. Devenu adulte, Jason va réclamer le trône d'Iolcos. Sur le chemin, il aide une vieille femme à traverser un fleuve. Cette femme n'est autre que la déesse Héra, déguisée ; il perd une sandale dans la traversée.

Pélias lui promet le trône pourvu qu'il lui rapporte la Toison d'or, qui se trouve alors en Colchide. Avec l'aide d'Athéna et d'Héra, Jason entreprend de faire construire un fabuleux navire, l'Argo (« le rapide »). Celui-ci terminé il embarque à son bord accompagné de 50 jeunes hommes héroïques, les Argonautes (il s'agit de la génération antérieure aux héros de la Guerre de Troie), qui ont partagé avec lui les enseignements du centaure Chiron. Parmi eux, on compte Héraclès, Thésée et les jumeaux Castor et Pollux. Benoît de Sainte-Maure raconte que c'est Pélias qui demande à un constructeur grec talentueux nommé Argus, de construire une nef à cette occasion, la première nef à voile baptisé l’Argo.

Jason débarque sur les terres de Laomédon, le roi de Troie. Celui-ci, de peur que Jason et ses hommes ne l'attaquent, envoie un messager les chasser sur le champ. Jason, raisonnable mais offensé, maudira le roi et la ville en affirmant qu'ils seront un jour punis de cette inhospitalité, puis repartira (d'après le Roman de Troie, de Benoît de Sainte-Maure).

Au terme d'un périlleux voyage, les Argonautes accostent enfin en Colchide. Le roi Éétès accepte de lui laisser la Toison d'or, s'il parvient à venir à bout d'épreuves surhumaines. En effet, la présence de la Toison d'or dans son royaume garantissait sa prospérité. Ces épreuves sont : labourer une terre aride en ayant attelé des bœufs aux sabots d'airain et crachant du feu, y semer les dents du dragon de Cadmos, desquelles germent des guerriers, les Spartes (les « semés »), qui l'attaquent. Heureusement, il est aidé par la fille du roi, la magicienne Médée, qui est tombée amoureuse de lui. Celle-ci lui fournit un baume protecteur contre les brûlures et le fer des taureaux, ainsi qu'une pierre faisant en sorte que les guerriers s'entretuent. Ensuite, elle endort le dragon qui gardait la toison d'or et fuit avec lui : rien ne l'arrête, elle va même jusqu'à tuer son propre frère, Apsyrtos, pour retarder les gens du roi à leur poursuite.

De retour à Iolcos, Jason constate que Pélias a profité de son absence pour tuer son père et se débarrasser de sa famille. Médée met alors au point une ruse pour le venger : elle rajeunit un bélier en le faisant bouillir dans un chaudron avec des herbes magiques. Elle convainc ainsi les filles de Pélias d'en faire de même avec leur père. mais elle leur donne des herbes sans aucun pouvoir, et les filles de Pélias causent malgré elles la mort de leur père. Cependant Acaste, son fils, bannit Jason et Médée. Ils s'exilent alors à Corinthe.

L'exil à Corinthe

Pendant dix ans, ils mènent une vie heureuse et élèvent leurs enfants, jusqu'au jour où Jason délaisse Médée et finit par épouser une princesse locale, Glaucé, fille du roi Créon. Médée se venge en tuant Glaucé et sa famille, ainsi que ses propres enfants, Merméros et Phérès.

Sources littéraires

Athéna face au dragon gardien de la toison d'or, qui est en train de régurgiter Jason. Coupe de Douris (480-470 av. J.-C.)
Fichier:Douris cup Jason Vatican 16545.jpg

Le mythe de Jason et le cycle des Argonautes constitue le sujet d'un grand nombre d'œuvres littéraires.

 

Pholos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
 
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pholus.
Héraclès, Pholos et les centaures, skyphos à figures noires, v. 580 av. J.-C., musée du Louvre (L 63)

Dans la mythologie grecque, Pholos ou Pholus (en grec ancien Φόλος / Phólos) est un Centaure, fils de Silène et d'une hamadryade. Sa légende est associée à celle d'Héraclès.

Héraclès, allant à la chasse du sanglier d'Érymanthe, logea chez Pholos, qui le reçut très bien, et le traita de même. Au milieu du festin, Héraclès voulut entamer un muid de vin qui appartenait aux autres Centaures, mais que Dionysos ne leur avait donné qu'à la condition d'en régaler Héraclès quand il passerait chez eux ; ceux-ci le lui refusèrent, et une lutte vive s'engagea. Le héros les écarta à coups de flèches (empoisonnées du sang de l'hydre de Lerne), et en tua plusieurs de sa massue.

Pholos ne prit aucune part à ce combat et se contenta de rendre aux morts les devoirs de la sépulture. Par malheur, il laissa tomber une flèche qu'il avait arraché au corps d'un des Centaures et se blessa à un membre inférieur. Comme la flêche était empoisonnée, il mourut quelques jours après. Héraclès lui fit de magnifiques funérailles, et l'enterra sur la montagne appelée depuis mont Pholoé, du nom de Pholos.

Selon certaines sources, la constellation du Sagittaire serait Pholos, bien que d'autres l'associent plutôt à Chiron ou parfois à Crotos.

 

Delta Ophiuchi (δ Oph / δ Ophiuchi) est une étoile de la constellation d'Ophiuchus. Elle porte également le nom traditionnel Yed Prior (l'étoile Epsilon Ophiuchi, avec laquelle elle forme une double optique visible à l'œil nu, étant Yed Posterior).

Le nom traditionnel Yed vient du mot arabe signifiant « la main », les deux étoiles formant la main gauche d'Ophiuchus (le Serpentaire) qui tient la tête du serpent Serpens Caput.

 

Epsilon Ophiuchi (ε Oph / ε Ophiuchi) est une étoile de la constellation d'Ophiuchus. Elle porte également le nom traditionnel Yed Posterior (et l'étoile Delta Ophiuchi, avec laquelle elle forme une double optique visible à l'œil nu, est Yed Prior).

Le nom traditionnel Yed vient d'un mot arabe signifiant « la main », et les deux étoiles forment la main gauche d'Ophiuchus (le porteur de Serpent) qui tient la tête du serpent Serpens Caput.

 

 Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site