Les femmes à serpents

 

 

 

 

 

 http://www.explorecrete.com/french/iraklion-museum-fr.html

Art minnoéen crétois, Héraklion

 

Disc of Festos, Phaistos

Particulièrement impressionnant sont les figurines des Déesses Minoens.

Ceux-ci sont les célèbres

" Déesses des Serpents" à cause des serpents qu'elles tiennent.

Leurs robes nous offrent des indices sur la valeur de la mode des femmes minoens.

Iraklion arhaeological museum

capture-femmes-serpents.png

 

Des exemples excellents d'art plastique sont la Tête du Taureau faite de stéatite "le Taureau Laper" fait en ivoire.

D'autres grandes attractions du

Musée Iraklion sont les bijoux d'or trouvés dans des sites d'enterrement Minoens,

les miroirs avec les poignées d'ivoire, les épingles à cheveux de sourcil,

les peignes de cheveux d'ivoire et les épées avec des poignées d'or.

Iraklion arhaeological museum

Le célèbre bijou "Abeilles" est une décoration d'une pièce du musée. C'est une merveilleuse représentation de deux abeilles transportant une goutte de miel au nid d'abeille.

Des haches doubles peuvent être trouvées partout dans les salles du Musée.

La hache double était un symbole saint de la civilisation Minoen.

Les Sarcophages exposés sont surtout faits d'argile; leur élégance, leur taille et leur simplicité les rendent dignes d'admiration.

Iraklion arhaeological museum

Finalement, les fresques à l'étage supérieur montrent de la meilleure façon l'amour des Minoens pour la nature et la joie de vivre. Les sujets des fresques sont pris de la vie quotidienne ou, plus souvent, de la nature. Leurs couleurs restent toujours vibrantes et indélébiles..

 

http://jfbradu.free.fr/GRECEANTIQUE/CYCLADES/SANTORIN/AKROTIRI/AKROTIRI.php3?r1=5&r2=1&r3=1

 

 

La fresque de la prêtresse. On identifie la prêtresse par son costume : elle porte une sorte de sari et sur la tête la même coiffure bleue que le pêcheur et les boxeurs. Le serpent sur la tête est un attribut des prêtresses crétoises. Elle tient dans la main un vase qui aurait pu contenir le pigment rouge dont elle est paré sur les lèvres et l'oreille, sans doute un ornement religieux. La fresque des Dames : ces femmes élégantes (jupes compliquées à volants et bijoux) portaient sans doute des offrandes à une déesse (des crocus).

La fresque des Papyrus : elle provient de la même composition que la fresque des Dames. Les papyrus montrent des relations avec l'Egypte, ce sont sans doute des plantes sacrées comme les Lys et les crocus.
La fresque du Printemps : dans les rochers, des lys (en bourgeons ou épanouis) se penchent légèrement sous l'effet de la brise, des hirondelles se font la cour, les couleurs sont douces, c'est l'arrivée du printemps.

Les fresques retrouvées dans les maisons d'Akrotiri : elles sont presque toutes exposées au musée national d'Athènes, elles représentent toutes des scènes à caractère religieux.

La fresque du "Pêcheur" est très bien conservée, elle a été trouvée dans la maison ouest. A l'origine,  il y avait deux fresques de pêcheurs dans deux coins de la même pièce. Dans cette même pièce, on a retrouvé aussi la fresque des Navires qui retrace une fête de la mer. Le pêcheur est complètement nu (ce qui est rare dans l'art minoen), il tient dans chaque main des maquereaux suspendus à une ficelle. Ces poissons ont un lien avec la fresque des Navires. Les deux pêcheurs représentent des adorateurs qui font une offrande de poissons (leur nudité et leur crâne rasé recouvert d'une coiffe qui laisse sortir des mèches de cheveux prouvent le caractère religieux de la scène), ils semblent justement se diriger dans la maison vers une table d'offrandes ornée de dauphins.

 

 

 

 

capture-hommes-aux-poissons.png

 

 Suite !!



Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×