Délivrance Finale

 

Ancien Testament Livre de Daniel chapitre 10 : 1

La troisième année de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, nommé Baltassar; cette parole est véritable et une lourde tâche. Il comprit la parole et il EUT L'INTELLIGENCE DE LA VISION:

En ces jours-là, moi, Daniel, je fus dans le deuil pendant trois semaines de jours. Je ne mangeau aucun mets délicat; il n'entra dans ma bouche ni viande ni vin, et je ne m'oignis pas jusqu'à ce que les trois semaines de jours fussent accomplies.

Le vingt-quatrième jour du premier mois, J'ETAIS SUR LE BORD DU GRAND FLEUVE, QUI EST LE TIGRE.

Je levai les yeux et je regardai : ET VOICI UN HOMME VÊTU DE LIN, LES REINS CEINTS D'UNE CEINTUR D'OR D'OUPHAZ. Son corps était comme le chrysolithe, son visage avait l'aspect de l'éclair, ses yeux étaient comme des torches allumées, ses bras et ses pieds avaient l'éclat de l'airain poli, et le BRUIT DE SES PAROLES ETAIT COMME LE BRUIT D'UNE MULTITUDE.

Moi, Daniel, j'étais SEUL A VOIR L'APPARITION, et LES HOMMES QUI ETAIENT AVEC MOI NE VIRENT PAS L'APPARITION, MAIS UNE GRANDE FRAYEUR LES SAISIT, ET ILS S'ENFUIRENT POUR SE CACHER.

Et moi, je restai seul et je vis CETTE GRANDE APPARITION, ET IL NE ME RESTA PLUS DE FORCE; MA BONNE MINE SE CHANGEANT,JE FUS DEFIGURE ET SANS CONSERVER AUCUNE FORCE. J'ENTENDIS LE SON DE SES PAROLES ET, EN ENTENDANT LE SON DE SES PAROLES, JE TOMBAI EN LETHARGIE, LA FACE CONTRE TERRE.

ET VOICI QU'UNE MAIN ME TOUCHA ET ME MIT TOUT TREMBLANT SUR MES GENOUX ET SUR LES PAUMES DE MES MAINS.

Puis il me dit : "Daniel, homme bien-aimé, comprends les paroles que je vais te dire et tiens-toi droit; car je suis maintenant envoyé vers toi".

Quand il m'eut parlé en ces termes, je me tins debout, tout tremblant. Il me dit : "Sois sans crainte, Daniel, car dès le premier JOUR OU TU T'ES APPLIQUER A COMPRENDRE ET A TE MORTIFIER DEVANT TON DIEU, TES PAROLES ONT ETE ENTENDUES, ET MOI, JE SUIS VENU A CAUSE DE TES PAROLES.

Mais le chef du royaume de Perse m'a combattu vint et un jours, et voici que Michel, UN DES PREMIERS CHEFS, EST VENU A MON SECOURS, ET JE N'ETAIS PLUS NECESSAIRE LA AUPRES DES ROIS DE PERSE.

Et je suis venu pour te faire comprendre ce qui doit arriver A TON PEUPLE DANS LA SUITE DES JOURS; CAR C'EST ENCORE UNE VISION POUR CES JOURS".

Pendant qu'il me disait ces paroles, je regardais la terre et restais muet.

Et voici : comme une ressemblance d'un fils d'homme toucha mes lèvres, et j'ouvris la bouche et je parlai; je dis à celui qui se tenait devant moi : "Mon seigneur, à cette apparition, mes douleurs m'ont saisi et je n'ai conservé aucune force. Comment le serviteur de celui-ci, mon seigneur, pourrait-il parler à celui-ci, mon seigneur? En ce moment, il ne subsiste plus de force en moi et il ne reste plus de souffle en moi".

Alors celui qui avait la ressemblance d'un homme me toucha de nouveau et me donna des forces. Puis il me dit : "Sois sans crainte, homme bien-aimé; que la paix soit avec toi ! courage, courage"! Pendant qu'il me parlait, je repris des forces et je dis :

"Que mon seigneur parle, car tu m'as donné des forces".

Il me dit : "Sais-tu pourquoi je suis venu te trouver ? Maintenant, JE RETOURNE COMBATTRE LE CHEF DE LA PERSE; ET, QAUND J'EN AURAI FINI, VOICI QUE LE CHEF DE LA GRECE VIENDRA.

MAIS JE TE DECLARERAI CE QUI EST CONSIGNE DANS LE LIVRE DE VERITE; ET IL N'Y A PERSONNE A ME SOUTENIR CONTRE CEUX-LA, SINON MICHEL, VOTRE CHEF.

 Et moi, dans la première année de Darius le Mède, je me tenais auprès de lui pour lui donner force et appui.

Maintenant, je vais te communiquer la vérité.

Voici que trois rois surviendront encore en Perse; le quatrième possèdera des richesses supérieures à tout et, puissant par ses richesses, il excitera tout contre le royaume de Grèce. Et il surgira un roi guerrrier, possédant un vaste empire et faisant ce qui lui plaît. Dès qu'il sera élevé, son royaume se brisera et sera réparti aux quatre vents du ciel, mais pas à ses descendants et sans garder la puissance qu'il avait eue; car son royaume ser déchiré, et à d'autres qu'à ses descendants.

Le roi du Midi deviendra fort, ainsi qu'un de ses généraux, lequel deviendra plus fort que lui et règnera; SON EMPIRE SERA UN GRAND EMPIRE.

Au bout de quelques années, ils s'allieront, et la fille du roi du Midi ira trouver le roi du Nord pour établir un accord. Mais elle ne conservera pas l'appui d'un bras, car il ne tiendra pas, non plus que son propre bra; et elle sera livrée, elle et ceux qui l'avaient amenée, celui qui lui avait donné naissance et celui qui l'avait soutenue pendant quelques temps.

Un des rejetons de ses racines s'élèvera à sa place; marchant contre son armée, il entrera dans la forteresse du roi du Nord, il agira contre eux et il l'emportera. Leurs dieux mêmes, leurs images de fonte et leurs objets précieux d'argent et d'or, il les emmènera en captivité en Egypte, et quand il s'arrêtra plusieurs années d'attaquer le roi du Nord, ce dernier entrera dans le royaume du Midi, mais il s'en retournera dans son pays.

Cependant son fils engagera la guerre et rassemblera une grande multitude de troupes; il viendra, il inondera, il passera et repassera, et il poussera les hostilités contre la forteresse. Le roi du Midi s'irritera, il se mettra en campagne et combattra contre lui, contre le roi du Nord; il lèvera de grandes foules, et la foule lui sera livrée. De cette foule, supprimée, son coeur s'exaltera; il abattra des milliers, mais sans gagner de force.

Car le roi du Nord rassemblera de nouveau des foules plus nombreuses que les premières et, au bout de quelques années, il viendra avec une grande armée et un train considérable. En ces temps-là beaucoup de gens s'élèveront contre le roi du Midi, et des hommes violents de ton peuple se lèveront pour accomplir une vision, et ils succomberont.

Le roi du Nord viendra, il élèvera des terrassements et prendra une ville très fortifiée; les bras du Midi ne tiendront pas, non plus que ses gens d'élite; et on n'aura plus de force pour résister.

Celui qui aura marché contre lui, il fera ce qu'il voudra, et personne ne tiendra devant lui; il s'établira DANS LE JOYAU DES PAYS, et la DESTRUCTION SERA DANS SON POUVOIR. Il se décidera à venir avec la force de tout son royaume et il fera un accord avec lui; et il lui donnera une fille de sa femme pour amener sa ruine; mais cela ne tiendra pas et ne lui réussira pas. Puis il se tournera vers les ôles et en prendra beaucoup; mais un consul le forcera à ne plus l'insulter et même il lui rendra son insulte. Il se tournera vers les forteresses de son pays; mais il chancellera, il tombera, et on ne le trouveras plus.

Un autre prendra sa place, qui fera passer un excteur pour pressurer la majesté du royaume, mais en quelques jours il sera brisé, et ce ne sera NI PAR LA COLERE NI PAR LA GUERRE.

A sa place se tiendra un homme méprisé, à qui on n'aura pas donné la dignité royale; il viendra à l'improviste et s'emparera de la royauté par des intrigues.

Les forces, qui devaient submerger, seront submergées par lui et seront brisées, et aussi le chef de l'alliance.

Profitant de l'alliance, conclue avec lui, il agira par ruse, IL SE METTRA EN MARCHE ET AURA LE DESSUS AVEC PEU DE GENS. IL VIENDRA A L'IMPROVISTE DANS LES PLUS RICHES PROVINCES DU PAYS; IL FERA CE QUE N'AVAIENT PAS FAIT SES PERES, NI LES PERES DE SES PERES; IL DISTRIBUERA A SES GENS BUTIN, DEPOUILLES ET RICHESSES, ET IL FORMERA DES PROJETS CONTRE LES FORTERESSES, MAIS JUSQU'A UN CERTAIN TEMPS.

Il excitera sa force et son courage contre le roi du Midi, à la tête d'une grande armée. Et le roi du Midi s'engagera dans la guerre avec une armée nombreuse et très forte; mais il ne tiendra pas, parce qu'on formera des complots contre lui. Ceux qui mangent ses mets fins la briseront, son armée sera submergée, et beaucoup tomberont frappés à mort. Les deux roix (chercheront) dans leur coeur à se nuire, et, (assis) à la même table, ils se diront des mensonges; mais cela ne réussira pas, car la fin a son heure. Il retournera dans sonpays avec de grandes richesses; son coeur étant hostile A L'ALLIANCE SAINTE, il agit et il rentre dans son pays.

Au TEMPS MARQUE, il reviendra dans le Midi; mais cette dernière ne sera pas comme la première. Des navires de Kittim viendront contre  lui et il perdra courage; il s'en retrounera et, enragé CONTRE L'ALLIANCE SAINTE, il agira et il s'entendra encore une fois AVEC CEUX QUI AURONT ABANDONNE L'ALLIANCE SAINTE. Des troupes envoyées par lui tiendront garnison; ELLES PROFANERONT LE SANCTUAIRE-FORTERESSE; ELLES SUPPRIMERONT LE SACRIFICE PERPETUEL  ET ETABLIRONT L'ABOMINATION DEVASTATRICE. Par des flatteries, il fera apostasier les violateurs de l'Alliance; mais le PEUPLE DE CEUX QUI CONNAISSENT LEUR DIEU TIENDRA FERME ET AGIRA.

LES SAGES DU PEUPLE EN INSTRUIRONT BEAUCOUP; MAIS ILS SUCCOMBERONT PAR L'EPEE ET LA FLAMME, par la captivité et le pillage, un certain temps.

Quand ils succomberont, ils seront secourus d'un léger secours, et beaucoup se joindront à eux par hypocrisie. Et certains des sages succomberont, afin d'être éprouvés, purifiés et blanchis, jusqu'au TEMPS DE LA FIN, car il y aura encore un terme fixé.

LE ROI AGIRA COMME IL VOUDRA, IL S'ELEVERA ET SE GRANDIRA AU-DESSUS DE TOUT Dieu, ET CONTRE LE DIEU des dieux, IL DIRA DES CHOSES MONSTRUEUSES, ET IL REUSSIRA, JUSQU'A CE QUE LA COLERE SOIT AU COMBLE. CAR CE QUI EST DECRETE S'ACCOMPLIRA;

IL N'AURA EGARD NI AUX DIEUX DE SES PERES, NI AU FAVORI DES FEMMES; IL N'AURA EGARD A AUCUN DIEU, CAR IL SE GRANDIRA AU-DESSUS DE TOUT. MAIS IL HONORERA LE DIEU DES FORTERESSES EN SON LIEU; LE DIEU QUE N'ONT PAS CONNU SES PERES, IL L'HONORERA AVEC DE L'OR, DE L'ARGENT, DES PIERRES PRECIEUSES ET DES JOYAUX.

Il ERIGERA LES REMPARTS DES FORTERESSES AVEC UN DIEU ETRANGER; Ceux qui (le) reconnaîtront, IL LES COMBLERA D'HONNEURS, IL LEUR DONNERA AUTORITE SUR BEAUCOUP ET LEUR DISTRIBUERA DES TERRES EN RECOMPENSE.

Au temps de la fin, le roi du Midi se heurtera contre lui. Le roi du Nord fondra sur lui en ouragan, avec des chars et des cavaliers et de nombreux vaisseaux; il pénétrera dans les terres, inondant et subbmergeant. Il entrera dans le pays-joyau, et des myriades succomberont; mais ceux-ci lui échapperont : Edom et Moab, et la fleur des enfants d'Ammon. Il mettra la main sur les pays , et le pays d'Egypte n'échappera pas. Il ser rendra maître des trésors d'or et d'argent et de toutes les choses précieuses de l'Egypte; les Libyens et le Ethiopiens se mettront à sa suite.

Mais des nouvelles de l'orient et du nord l'alarmeront, et il partira avec une grande fureur pour exterminer des foules. Il dressera les tentes de son quartier royal entre les mers, vers la montagne du saint joyau. Puis il arrivera à sa fin, ET PERSONNE NE LE SECOURRA.

En ce temps-là se dressera Michel, le grand chef, qui intervient pour les enfants de ton peuple, et ce sera un temps de détresse, telle qu'il n'y en a pas eu depuis qu'il existe une nation jusqu'à ce temps-là. Et EN CE TEMPS-LA, TON PEUPLE SERA SAUVE, QUICONQUE SE TROUVERA INSCRIT DANS LE LIVRE.  ET BEAUCOUP DE CEUX QUI DORMENT DANS LA TERRE QUI EST POUSSIERE SE REVEILLERONT, les UNS POUR UNE VIE ETERNELLE, LES AUTRES POUR LA HONTE, POUR UNE REPROBATION ETERNELLE.

LES SAGES SERONT RESPLENDISSANTS COMME DE LA SPLENDEUR DU FIRMAMENT ET CEUX QUI AURONT RENDU JUSTES DES MULTITUDES SERONT COMME LES ETOILES, ETERNELLEMENT ET TOUJOURS.

ET TOI, DANIEL, METS EN RESERVE LES PAROLES ET SCELLE LE LIVRE JUSQU'AU TEMPS DE LA FIN. BEAUCOUP S'AGITERONT EN TOUS SENS, ET LA CONNAISSANCE S'ACCROÎTRA".

 

 

Suite !!


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site