Sous la coupe des démons !! Le Droit de frapper monnaie avec son effigie !! JEREMIE FAIT CACHER L'ARCHE DE L'ALLIANCE !!

 

1er Livre des Machabées Bible de Crampon

Antiochus VII reconnaît Simon

15: 1 Cependant Antiochus, fils du roi Démétrius, envoya des îles de la mer une lettre à Simon, prêtre et ethnarque des juifs, et à toute la nation; elle était ainsi conçue :

"Le roi Antiochus à Simon, GRAND PRÊTRE ET ETHNARQUE, et à la nation des Juifs, salut ! Puisque des gens funestes se sont emparés du royaume de nos pères, que je veux le revendiquer afin de le rétablir tel qu'il était auparavant, et que j'ai rassemblé des troupes nombreuses de mercenaires et équipé beaucoup de vaisseaux de guerre, et que j'ai l'intention de débarquer dans  le pays pour poursuivre ceux qui ont ruiné notre pays et ont dévasté un grand nombre de villes dans mon royaume, je te confirme donc toutes les rémissions que t'ont remises les rois mes prédécesseurs, et tous les autres dons qu'ils t'ont remis.

Je t'accorde LE POUVOIR DE FRAPPER MONNAIE A TON EMPREINTE POUR TON PAYS.

QUE JERUSALEM ET LE SANCTUAIRE SOIENT LIBRES;

QUE TOUTES LES ARMES QUE TU AS FABRIQUEES ET LES FORTERESSES QUE TU AS BÂTIES ET QUE TU OCCUPES TE DEMEURENT. QUE TOUTE DETTE PASSEE OU FUTURE ENVERS LE TRESOR ROYAL TE SOIT REMISE

DES A PRESENT ET POUR TOUJOURS.

LORSQUE NOUS SERONT RENTRES EN POSSESSION DE NOTRE ROYAUME, NOUS T'HONORERONS D'HONNEURS CONSIDERABLES, TOI, TA NATION ET LE TEMPLE, DE TELLE SORTE QUE VOTRE GLOIRE SE MANIFESTERA A TOUT L'UNIVERS".

L'an cent soixante-quatorze, Antiochus se mit en marche vers le pays de ses pères, et toutes les troupes accoururent vers lui, de sorte que peu d'hommes demeurèrent près de Tryphon.

Le roi Antiochus se mit à la poursuite , qui vint dans sa fuite à Dora, sur la mer. Car il voyait le malheur fondre sur lui, puisque son armée l'avait abandonné.

Antiochus vint camper devant DORA avec cent vingt mille combattants et huit mille cavaliers.

IL INVESTIT LA VILLE TANDIS QUE DES NAVIRES DU CÔTE DE LA MER COMPLETAIENT LE BLOCUS;

IL LA PRESSA ET PAR TERRE ET PAR MER, NE LAISSANT PERSONNE Y ENTRER OU EN SORTIR.

Lettres des Romains en faveur des Juifs. 15: 15

Cependant arrivèrent de Rome Numénius et son escorte, portant aux rois et aux pays des lettres ainsi conçues :

"Luciul, consul des Romains, au roi Ptolémée, salut !

Les ambassadeurs des Juifs se sont rendus auprès de nous comme nos amis et nos alliés, pour renouveler l'ancienne amitié et alliance. Ils étaient envoyés par le grand prêtre Simon et par le peuple juif.

Ils ONT APPORTE UN BOUCLIER D'OR DE MILLE MINES. 

Il nous a donc plu d'ecrire aux rois ET AUX PAYS DE NE PAS CHERCHER A LEUR NUIRE, DE NE PAS LEUR FAIRE LA GUERRE, NI A LEURS VILLES, NI A LEURS PAYS, et DE NE PAS FAIRE ALLIANCE AVEC CEUX QUI LEUR FERAIENT LA GUERRE.

Nous avons décidé de recevoir d'eux LE BOUCLIER.

Si donc des hommes pervers se sont enfuis de leurs pays dans le vôtre,

LIVREZ-LES AU GRAND PRÊTRE SIMON POUR QU'IL LES CHÂTIE SELON LEUR LOI".

La même lettre fut adressée au roi Démétrius, à Attale, à Ariarathe et à Arsace; ainsi qu'à tous les pays :

à Lampsaque, aux Spartiates, à Délos, à Mynde, à Sicyone, à la Carie, à Samos, à la Pamphylie, à la Lycie, à Halicarnasse, à Rhodes, à Phasélis, à Cos, à Side, à Arados, à Gortyne, à Cnide, à Chypre et à Cyrène.

Ils firent une copie de cette lettre pour Simon, le grand prêtre.

 Antiochus veut exiger un tribut de Simon et menace de l'attaquer.

15:25

 Le roi Antiochus campait devant DORA, faisant approcher de partout dand le faubourg ses troupes et construisant des machines; et il bloqua Tryphon, de manière qu'on ne POUVAIT NI ENTRER NI SORTIR.

Alors Simon lui envoya mille hommes d'élite pour combattre avec lui, ainsi que de l'argent, de l'or et un appareil considérable.

Le roi ne voulut pas les recevoir, mais IL REVOQUA TOUS LES ENGAGEMENTS ANTERIEURS QU'IL AVAIT PRIS VIS-A-VIS DE (Simon),

et IL ROMPIT AVEC LUI.

Il lui envoya Athénobius, un de ses amais, pour NEGOCIER AVEC LUI ET LUI DIRE :

"Vous occupez Joppé, Gazara et la citadelle de Jérusalem, QUI SONT DES VILLES DE MON ROYAUME.

  Vous avez dévasté leurs territoires, vous avez fait un grand ravage dans le pays, et vous vous êtes rendus maîtres de beaucoup de lieux dans mon royaume.

Maintenant donc, livrez-(nous) LES VILLES DONT VOUS VOUS ÊTES EMPARES ET LES TRIBUTS DES LOCALITES DONT VOUS VOUS ÊTES RENDUS MAÎTRES, en dehors du territoire de la Judée.

SINON, DONNEZ A LA PLACE CINQ CENTS TALENTS D'ARGENT,

et , POUR LES DEVASTATIONS QUE VOUS AVEZ COMMISES AINSI QUE POUR LES TRIBUTS DUS PAR (ces) VILLES,

CINQ CENTS AUTRES TALENTS:

SINON NOUS IRONS VOUS FAIRE LA GUERRE".

Athénobius, ami du roi, étant arrivé à Jérusalem, vit la magnificence de Simon, un buffet couvert de vases d'or et d'argent et un splendide ameublement; il en fut stupéfait. Il lui rapporta cependant les paroles du roi.

Simon lui répondit : "Ce n'est point une terre étrangère que nous avons prise, ni des biens d'autrui que nous occupons, mais c'est l'héritage de nos pères, dont à un moment donné s'étaient injustement emparés nos ennemis. Pour nous, profitant du moment, nous reprenons l'héritage de nos pères.

Quant à Joppé et à Gazara que tu réclames, elles faisaient beaucoup de mal à notre peuple et dans notre pays; nous donnerons pour elles cent talents".

Athénobius ne lui répondit pas un mot, mais il s'en retourna plein de colère vers le roi, et lui rapporta la réponse de Simon, sa magnificence et tout ce qu'il avait vu; et le roi s'irrita d'une grande irritation.

Victoires des fils de Simon sur le général d'Antiochus.

15: 37

Or Tryphon s'enfuit sur un navire à Orthosias. Le roi nomma Kendébée commandant en chef du littoral et lui donna des troupes de fantassins et de cavaliers.

Et il lui ordonna d'établir son camp en face de la Judée, de construire Kédron, d'en fortifier les portes et de guerroyer contre le peuple.

Le roi cependant poursuivait Tryphon. Kendébée, s'étant rendu à Jamnia, commença à irriter le peuple, à s'introduire en Judée, à razzier des captifs et à massacrer.

Il construisit Kédron et il y mit des cavaliers et des troupes pour s'en aller faire des incursions sur les chemins de la Judée, comme le roi le lui avait commandé.

Jean monta de Gazara et vint annoncer à son père les agissements de Kendébée. Simon appela ses deux fils aînés, Judas et Jean, et leur dit :

"Mes frères et moi, et la maison de mon père, avons guerroyé les guerres d'Israël depuis notre jeunesse jusqu'à ce jour, et les choses ont prospéré en nos mains si bien que nous avons le plus souvent délivré Israël.

Maintenant, je suis devenu vieux, et vous, par la grâce, vous avez assez d'années; prenez ma place et celle de mon frère;

allez combattre pour notre nation, et que le secours du ciel soit avec nous"

Puis il choisit dans le pays vingt mille combattants et des cavaliers, qui se mirent en marche contre Kendébée; ils passèrent la nuit à Modin. S'étant levés de bonne heure, ils s'avancèrent vers la plaine, et voici qu'une nombreuse armée de fantassins et de cavaliers vint à leur rencontre; mais un torrent les séparait.

(Jean) avec ses hommes établit son camp en face d'eux.

S'apercevant que ses troupes avaient peur de traverser le torrent, il le traversa le premier; quand les hommes le virent, ils traversèrent après lui.

Il partagea son armée, rangeant les cavaliers entre les fantassins; or la cavalerie des ennemis était fort nombreuse.

Ils firent retentir les trompettes et Kendébée fut mis en déroute avec son armée; beaucoup tombèrent frappés à mort, et le reste chercha un refuge dans la forteresse. Alors Juda, frère de Jean, fut blessé; mais Jean poursuivit (les ennemis) jusqu'à ce qu'il arrivât à Kédron, que Kendébée avait constuite.

Les (vaincus se réfugièrent dans les tours qui sont dans les champs d'Azot, et il livra (la ville) au feu. Deux mille d'entre eux périrent, et (Jean) retourna en paix dans la Judée.

Assassinat de Simon, son fils Jean devient Grand Prêtre

16: 11

Ptolémée, fils d'Abobos, avait été établi gouverneur militaire de la plaine de Jéricho; il possédait, beaucoup d'or et d'argent,

car il était gendre du grand prêtre.

Son coeur s'ennorgueillit; il aspira à se rendre maître du pays, et il méditait d'exterminer par ruse Simon et ses fils. Or Simon, qui inspectait les villes de Judée, dans le souci de leur administration, descendit à Jéricho, lui, Mathathias, son fils, et Judas, l'an cent soixante-dix-sept, au onzième mois, c'est le mois de Sabbat.

Le fils d'Abobos, usant de ruse, les reçut dans une petite forteresse, nommée Kok, qu'il avait fait construire; il leur prépara un grand festin et y tint des hommes cachés. Lorsque Simon fut ivre ainsi que ses fils, Ptolémée surgit avec ses hommes, et, saisissant leurs armes, il se jetèrent sur Simon, au milieu du banquet, et le massacrèrent avec ses deux fils et quelques serviteurs.

Il commit ainsi une grande trahison ET RENDIT LE MAL POUR LE BIEN.

Ptolémée écrivit cela au roi, et il lui demandait d'envoyer des troupes à son aide, afin qu'il lui livrât le pays et les villes (des Juifs).

Il dépêcha d'autres (émissaires) à Gazara pour tuer Jean, et il manda aunx tribuns de se rendre près de lui pour recevoir de L'ARGENT, DE L'OR, ET DES PRESENTS.

Il en envoya d'autres ENCORE POUR S'EMPARER DE JERUSALEM ET DE LA MONTAGNE DU TEMPLE. Mais quelqu'un, les devançant, vint annoncer à Jean, dans Gazara, le MEURTRE DE SON PERE ET DE SES FRERES, et il ajouta : "IL A AUSSI ENVOYE POUR TE TUER".

A cette nouvelle, Jean fut tout bouleversé; il se saisit des hommes qui venaient pour le tuer et il les fît mourir, car il savait qu'ils cherchaient à le tuer.

Le reste des actes de Jean, de ses guerres, des exploits qu'il accomplit, DES MURAILLES QU'IL FIT CONSTRUIRE ET DE SON ACTIVITE.

Voici que tout cela est écrit dans les Annnales de SON SOUVERAIN PONTIFICAT,

A PARTIR DU JOUR où IL DEVINT GRAND PRÊTRE APRES SON PERE.

2ème LIVRE DES MACHABEES

LETTRES DES JUIFS DE JERUSALEM AUX JUIFS D'EGYPTE chapitre 1: 1

PREMIERE LETTRE

A leurs frères, aux Juifs qui sont en Egypte, salut ! Les Juifs, leurs frères, qui sont à Jérusalem et dans le pays de Juda , une heureuse paix !

Que Elohim vous fasse du bien et qu'Il se souvienne de Son alliance avec Abraham, Isaac et Jacob, ses fidèles serviteurs !

Qu'Il vous donne à tous un coeur pour L'adorer et accomplir Ses volontés d'un coeur magnanime et avec une âme généreuse!

Qu'Il ouvre votre coeur à Sa Loi et à Ses préceptes, et qu'Il donne la paix ! Qu'Il exauce vos prières et se réconcilie avec vous, et qu'Il ne vous délaisse pas au temps de malheur! Et maintenant, ici nous prions pour vous.

Sous le règne de Démétrius, en l'an cent soixante-neuf, nous, les Juifs, vous avions écrit,

alors que NOUS ETIONS AU COMBLE DE LA DETRESSE, SURVENUE PENDANT CES ANNEES,

alors que Jason et ses partisans avaient trahi la cause de la terre sainte et du royaume.

ON AVAIT BRÛLE LA PORTE (DU TEMPLE) ET REPANDU LE SANG INNOCENT.

Mais ayant prié Adonaï, nous avons été exaucés;

nous avons offert le sacrifice et la fleur de farine; nous avons allumé les lampes et exposé les pains.

Maintenant (nous vous écrivons) encore pour que vous célébriez les jours de la fête des Tentes du mois de Casleu.

En l'année cent quatre-vingt-huit".

DEUXIEME LETTRE

LA MORT D'ANTIOCHUS 1: 10

"Ceux de Jérusalem et de la Judée, le sénat et Judas, à Aristobule,

précepteur du roi Ptolémée, QUI APPARTIENT A LA RACE DES PRÊTRES OINTS,

ET AUX JUIFS QUI SONT EN EGYPTE, salut et bonne santé !

Sauvés par Elohim  de grands périls, NOUS LUI RENDONS DE GRANDES ACTIONS DE GRÂCES, PUISQUE NOUS COMBATTONS CONTRE LE ROI.

Car (Dieu) même a englouti ceux qui s'étaient rangés en bataille CONTRE LA VILLE SAINTE.

  En effet, le chef (ennemi) s'étant rendu en Perse, à la tête d'une armée qui paraissait invincile,

  ILS FURENT FRAPPES DANS LE TEMPLE DE NANEE, TROMPES PAR LES MENSONGES DES PRÊTRES DE NANEE.

Antiochus vint en ce LIEU AVEC SES AMIS SOUS PRETEXTE D'EPOUSER LA DEESSE,

DANS LE BUT DE S'EMPARER DE GRANDES RICHESSES A TITRE DE DOT.

LES PRÊTRES DE NANEE LES EXPOSERENT, ET LUI-MÊME ENTRA AVEC UN PETIT NOMBRE  DANS L'ENCEINTE SACREE.

DES QU'ANTIOCHUS FUT ENTRE, ILS FERMERENT LE TEMPLE ET, AYANT OUVERT LA PORTE SECRETE DANS LES LAMBRIS,

ILS LANCERENT DES PIERRES, ASSOMMERENT LE CHEF(ET CEUX QUI ETAIENT AVEC LUI),

LES COUPERENT EN MORCEAUX ET JETERENT LEURS TÊTES A CEUX QUI ETAIENT DEHORS.

QUE NOTRE DIEU SOIT BENI EN TOUTES CHOSES, LUI QUI A LIVRE LES IMPIES !

Le Renouvellement du feu sacré au temps de Néhémie

1: 18

 "Nous apprêtant à célébrer AU VINGT-CINQUIEME JOUR DU MOIS DE CASLEU LA PURIFICATION DU TEMPLE,

nous avons cru nécessaire de vous en informer,

afin que VOUS AUSSI CELEBRIEZ LA FÊTE DES TENTES ET LE SOUVENIR DU FEU QUI FUT DONNE LORSQUE NEHEMIE,

APRES AVOIR RECONSTRUIT LE TEMPLE ET L'AUTEL, OFFRIT DES SACRIFICES.

Car, LORSQUE NOS PERES FURENT EMMENES EN PERSE,

LES PRÊTRES PIEUX DE CE TEMPS-LA, AYANT PRIS DU FEU DE L'AUTEL,

LE CACHERENT EN SECRET AU FOND D'UN PUITS DESSECHE, LE METTANT TELLEMENT A COUVERT

QUE CE LIEU DEMEURA IGNORE DE TOUS.

APRES BEAUCOUP D'ANNEES ECOULEES, LORSQUE TEL FUT LE BON PLAISIR DE DIEU,

NEHEMIE, ENVOYE (EN JUDEE) PAR LE ROI DE PERSE,

FIT RECHERCHER LE FEU PAR LES DESCENDANTS DES PRÊTRES QUI L'AVAIENT CACHE;

MAIS, COMME ILS NOUS INFORMERENT QU'ILS N'AVAIENT PAS TROUVE DE FEU, MAIS UNE EAU EPAISSE, IL LEUR ORDONNA D'(en) PUISER, ET D'(EN) APPORTER; PUIS, QUAND ON EUT MIS (SUR L'AUTEL) LES ELEMENTS DU SACRIFICE, NEHEMIE ORDONNA AUX PRÊTRES D'ASPERGER DE CETTE EAU LE BOIS ET CE QUI ETAIT DESSUS.

CET ORDRE AYANT ETE EXECUTE, APRES QUELQUES TEMPS LE SOLEIL, JUSQUE-Là COUVERT DE NUAGES, RESPLENDIT ET UN GRAND BRASIER S'ALLUMA, EN SORTE QUE TOUS FURENT DANS L'ADMIRATION.

PENDANT QUE SE CONSUMAIT, LE SACRIFICE, LES PRÊTRES FIRENT UNE PRIERE, ET AVEC EUX TOUS, JONATHAN PARLANT LE PREMIER, ET LES AUTRES REPRENANT, AINSI QUE NEHEMIE.

CETTE PRIERE ETAIT AINSI conçue :

"SEIGNEUR, SEIGNEUR, DIEU, CREATEUR DE TOUTES CHOSES, REDOUTABLE ET FORT, JUSTE ET MISERICORDIEUX, QUI SEUL EST ROI ET BIENFAISANT, SEUL DISPENSATEUR DE BIENS ET SEUL JUSTE, TOUT-PUISSANT ET ETERNEL, QUI SAUVES ISRAËL DE TOUT MAL,

QUI AS FAIT DE NOS PERES TES ELUS ET LES A SANCTIFIES, REçOIS CE SACRIFICE POUR TOUT TON PEUPLE ISRAËL;

GARDE TA PORTION ET SANCTIFIE-LA.

RASSEMBLE NOTRE DIASPORA, DELIVRE CEUX QUI SONT ESCLAVES PARMI LES NATIONS,

JETTE UN REGARD SUR CEUX QUI SONT MEPRISES ET EN ABOMINATION,

AFIN QUE LES NATIONS SACHENT QUE TU ES NOTRE DIEU.

CHÂTIE CEUX QUI AVEC INSOLENCE NOUS FONT SENTIR LEUR DOMINATION ET ARROGANCE.

IMPLANTE TON PEUPLE DANS TON LIEU SAINT, COMME L'A DIT MOÏSE".

CEPENDANT, LES PRÊTRES ACCOMPAGNAIENT DE LEURS INSTRUMENTS LES HYMNES.

QUAND LE SACRIFICE FUT CONSUME, NEHEMIE, FIT REPANDRE LE RESTE DE L'EAU SUR DE GRANDES PIERRES,

MAIS DEVANT L'ECLAT DU FEU DE L'AUTEL ELLE S'EPUISA.

LE BRUIT DE CET EVENEMENT S'ETANT REPANDU, ON RAPPORTA AU ROI DES PERSES que, à L'ENDROIT

LES PRÊTRES EMMENES CAPTIFS AVAIENT CACHE LE FEU SACRE, L'EAU AVAIT ETE TROUVEE,

(et) QUE NEHEMIE ET SES GENS AVAIENT PURIFIE PAR ELLE LES SACRIFICES.

ALORS LE ROI FIT ENCLORE (CE LIEU) ET (LE) RENDIT SACRE, APRES AVOIR EXAMINE L'EVENEMENT.

Et avec ceux qui étaient l'objet de sa bienveillance IL ECHANGEAIT DES PRESENTS NOMBREUX ET VARIES.

Or, les gens de Néhémie appelèrent ce liquide "nephtar", c'est-à dire PURIFICATION, mais la plupart le nomment "nephtaï".

Comment Jérémie cacha au mont Nébo le tabernacle, l'arche et l'autel des parfums.

2: 1

"ON TROUVE DANS LES DOCUMENTS QUE LE PROPHETE JEREMIE ORDONNA A CEUX QU'ON DEPORTAIT DE PRENDRE DU FEU (SACRE),

AINSI QU'IL A ETE INDIQUE;

ET COMMENT LE PROPHETE FIT DES RECOMMANDATIONS AUX DEPORTES, EN LEUR REMETTANT LA LOI,

AFIN QU'ILS N'OUBLIASSENT PAS LES PRECEPTES DE ADONAÏ,

ET QU'ILS NE S'EGARASSENT PAS DANS (LEURS) PENSEES EN VOYANT

DES IDOLES D'OR ET D'ARGENT ET LEURS BEAUX ORNEMENTS.

Entre autres discours de ce genre qu'il leur tint,

IL LES EXHORTAIT A NE LAISSER JAMAIS LA LOI S'ELOIGNER DE LEUR COEUR.

ON LISAIT DANS LES MÊMES ECRITS

COMMENT LE PROPHETE SUR UN ORDRE RECU (DE ELOHIM),

FIT TRANSPORTER AVEC LUI LE TABERNACLE ET L'ARCHE,

ET QU'IL SE RENDIT AINSI A LA MONTAGNE DU HAUT DE LAQUELLE MOÏSE CONTEMPLA L'HERITAGE DE ELOHIM.

ARRIVE LA, JEREMIE TROUVA UNE HABITATION EN FORME D'ANTRE,

ET IL Y DEPOSA LE TABERNACLE ET L'ARCHE,

AINSI QUE L'AUTEL DES PARFUMS,

  ET IL EN BOUCHA L'ENTREE. QUELQUES-UNS DE SES COMPAGNONS ETANT VENUS POUR MARQUER LE CHEMIN PAR DES SIGNES,

ILS NE PURENT LE TROUVER.

JEREMIE LE SUT ET IL LES BLÂMA:

"Ce LIEU , LEUR DIT-IL, RESTERA CACHé JUSQU'AU TEMPS Où ELOHIM RASSEMBLERA

LE RASSEMBLEMENT DE SON PEUPLE ET SE MONTRERA MISERICORDIEUX. 

ALORS ADONAÏ MONTRERA CES (OBJETS SACRES),

LA GLOIRE DE YAHWEH APPARAÎTRA, AINSI QUE LA NUEE;

DE MÊME, AU TEMPS DE MOÏSE, IL SE MANIFESTERA,

ET DE MÊME AUSSI SALOMON DEMANDA QUE LE LIEU FÛT MAGNIFIQUEMENT SANCTIFIE".

 IL ETAIT ENCORE RACONTé (DANS LES ECRITS) QUE, (CE ROI), POSSEDANT LA SAGESSE,

OFFRIT LE SACRIFICE DE LA DEDICACE ET DE L'ACHEVEMENT DU SANCTUAIRE.

ET QUE DE MÊME QUE MOÏSE AYANT PRIE ADONAÏ, UN FEU DESCENDIT DU CIEL ET CONSUMA LE SACRIFICE,

AINSI SALOMON PRIA, ET LE FEU DESCENDIT ET DEVORA LES HOLOCAUSTES.

MOÏSE DIT : "C'EST PARCE QUE LA VICTIME POUR LE PECHE N'EST PAS MANGEE QU'ELLE A ETE CONSUMEE".

ET SALOMON CELEBRA PAREILLEMENT LES HUIT JOURS (DE LA DEDICACE).

 BIBLIOTHEQUE DE NEHEMIE ET DE JUDAS MACHABEE

2: 13

"Ces mêmes choses se TROUVAIENT RACONTEES DANS LES DOCUMENTS ET DANS LES MEMOIRES RELATIFS A NEHEMIE;

ENCORE COMMENT NEHEMIE FONDA UNE BIBLIOTHEQUE ET RECUEILLIT LES LIVRES CONCERNANT LES ROIS ET LES ECRITS DES PROPHETES AINSI QUE DE DAVID,

ET LES LETTRES DES ROIS (DE PERSE) AU SUJET DES DONS AFFECTES (AU TEMPLE).

DE MÊME  JUDAS A RECUEILLI TOUS LES LIVRES QUI AVAIENT ETE DISPERSES PAR LA GUERRE QUE NOUS AVONS EU A SOUTENIR,

ET ILS SONT ENTRE NOS MAINS.

SI DONC VOUS AVEZ BESOIN D'EN (AVOIR DES EXEMPLAIRES), ENVOYEZ)NOUS DES MESSAGERS QUI VOUS LES RAPPORTERONT.

 Exhortation à célébrer la Fête

2: 16

"C'est pourquoi; COMME NOUS ALLONS CELEBRER (LA FÊTE) DE LA PURIFICATION, NOUS VOUS AVONS ECRIT;

VOUS FEREZ DONC BIEN DE CELEBRER CES JOURS. C'EST ELOHIM QUI A DELIVRE TOUT SON PEUPLE ET A RENDU A TOUS L'HERITAGE,

LE ROYAUME, LE SACERDOSE ET LA SANCTIFICATION, COMME IL L'A PROMIS PAR LA LOI.

OR, NOUS ESPERONS QU'IL AURA BIENTÔT PITIé DE NOUS ET NOUS RASSEMBLERA,

DE (TOUTES LES RéGIONS QUI SONT) SOUS LE CIEL, DANS LE SAINT LIEU;

CAR IL NOUS A ARRACHES A DE GRANDS MAUX ET IL A PURIFIE LE LIEU (SAINT)"

Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×