Circoncision

 

ACTES DES APÔTRES DE YEHOCHOUAH

15: 1 Des gens, descendus de Judée, donnaient aux frères cet enseignement :

"Si vous n'êtes pas circoncis suivant la pratique mosaïque, vous ne pouvez pas être sauvés".

 Il s'ensuivit une discussion et une controverse assez violente entre eux et Paul et Barnabé.

Il fut alors décidé que Paul, Barnabé et quelques autres des leurs

MONTERAIENT à JERUSALEM AUPRèS DES APÔTRES

ET DES ANCIENS POUR Y TRAITER CETTE QUESTION.

Eux donc, mis en route par l'Eglise, traversèrent la Phénicie et la Samarie, faisant le récit de la CONVERSION DES PAÏENS,

ce qui causait une grande joie A TOUS LES FRèRES.

Arrivés à Jérusalem, ils furent accueillis par l'Eglise, les apôtres et les Anciens,

et ils rapportèrent tout ce que Yahweh avait fait avec eux.

Mais QUELQUES MEMBRES DE LA SECTE DES PHARISIENS,

QUI AVAIENT EMBRASSE LA FOI,

INTERVINRENT POUR DIRE QU'IL FALLAIT CIRCONCIRE LES PAÏENS

ET LEUR ENJOINDRE D'OBSERVER LA LOI DE MOÏSE.

LES APÔTRES ET LES ANCIENS SE REUNIRENT POUR EXAMINER CETTE AFFAIRE.

Après une longue discussion, PIERRE INTERVINT ET DIT :

"FRERES, VOUS LE SAVEZ :

DèS LES PREMIERS JOURS YAHWEH M'A CHOISI PARMI VOUS

POUR QUE LES PAÏENS ENTENDENT DE MA BOUCHE

LA PAROLE éVANGéLIQUE ET EMBRASSENT LA FOI.

YAHWEH QUI CONNAÎT LEURS COEURS A TEMOIGNé EN LEUR FAVEUR,

EN LEUR DONNANT L'ESPRIT-SAINT, TOUT COMME à NOUS,

ET SANS FAIRE AUCUNE DIFFERENCE ENTRE EUX ET NOUS,

IL A PURIFIE LEUR COEUR PAR LA FOI.

Et maintenant pourquoi provoquez-vous Yahweh, en imposant aux disciples un joug que ni nos pères ni nous-mêmes n'avons pu porter?

Aussi bien,

nous croyons que c'est PAR LA GRÂCE DE YEHOCHOUAH QUE NOUS SOMMES SAUVéS,

DE LA MÊME MANIèRE QU'EUX".

Tout le monde garda le silence,

et on écouta Barnabé et Paul qui racontaient

TOUS LES MIRACLES ET PRODIGES QUE YAHWEH AVAIT OPéRéS PAR EUX

CHEZ LES PAÏENS.

Quand ils eurent fini de parler, Jacques prit la parole :

"FRèRES, dit-il, écoutez-moi.

Syméon a raconté comment Yahweh a tout d'abord daigné prendre

parmi les nations un PEUPLE QUI FÛT SIEN.,

ce qui s'accorde bien

AVEC LES PAROLES DES PROPHèTES, SELON CE QUI EST éCRIT :

APRèS CELA

JE REVIENDRAI ET JE RELèVERAI LA TENTE DE DAVID QUI S'éTAIT EFFONDRéE;

J'EN RELèVERAI LES RUINES ET JE LA REDRESSERAI,

AFIN QUE LE RESTE DES HOMMES RECHERCHENT YAHWEH,

AINSI QUE TOUTES LES NATIONS AUXQUELLES

MON NOM A éTé DONNé, DIT YAHWEH,

QUI FAIT CES CHOSES éTERNELLEMENT CONNUES DE LUI.

C'est pourquoi je suis d'avis

qu'ON NE TRACASSE PAS CEUX D'ENTRE LES PAÏENS QUI SE CONVERTISSENT A YAHWEH.

QU'ON LEUR DEMANDE SEULEMENT D'AVOIR à S'ABSTENIR DES VIANDES IMMOLéES AUX IDOLES,

DE LA FORNICATION, DE LA CHAIR DES ANIMAUX ETOUFFES ET DU SANG,

CAR, DEPUIS LES TEMPS LES PLUS ANCIENS,

MOÏSE A DANS CHAQUE VILLE DES HOMMES

QUI LE FONT CONNAÎTRE, PUISQU'ON LE LIT

DANS LES SYNAGOGUES

TOUS LES JOURS DE SABBAT".

Alors les apôtres et les Anciens, avec toute l'Eglise, jugèrent bon de choisir quelques-uns d'entre eux

et de les envoyer à Antioche avec Paul et Barnabé :

Jude, surnommé Barabas, et Silas, des hommes en vue parmi les FRERES.

Ils leur REMIRENT LA LETTRE SUIVANTE :

"Les apôtres et les Anciens, (vos) frères,

AUX FRERES D'ORIGINE PAÏENNE QUI SONT A ANTIOCHE, EN SYRIE ET EN CILICIE, SALUT !

"Ayant appris que des GENS VENUS DE CHEZ NOUS

ONT PAR LEURS PROPOS JETé LE TROUBLE PARMI VOUS, BOULEVERSANT VOS ESPRITS,

ET CELA SANS AVOIR ETE MANDATéS PAR NOUS,

NOUS AVONS, d'UN ACCORD UNANIME, JUGé BON DE CHOISIR DES DéLéGUES

QUE NOUS VOUS ENVERRIONS AVEC NOS BIEN-AIMéS BARNABE ET PAUL,

DES HOMMES QUI ONT EXPOSE LEUR VIE POUR LE NOM DE NOTRE SEIGNEUR YEHOCHOUAH L'OINT.

Nous envoyons donc Jude et Silas qui VOUS TRANSMETTRONT DE VIVE VOIX LE MÊME MESSAGE.

L'ESPRIT SAINT ET NOUS-MÊMES

AVONS JUGé BON DE NE PAS FAIRE PESER SUR VOUS D'AUTRES

OBLIGATIONS QUE CELLES-CI QUI SONT DE RIGUEUR :

VOUS ABSTENIR DES IDOLOTHYTES, DU SANG, DE LA CHAIR DES ANIMAUX ETOUFFES ET DE LA FORNICATION.

EN VOUS GARDANT DE CES CHOSES, VOUS AGIREZ BIEN.

"Portez-vous bien" !

Eux donc prirent congé et descendirent à Antioche;

ILS RéUNIRENT LA MASSE ET REMIRENT LA LETTRE.

LECTURE EN FUT DONNEE ET ON SE REJOUIT DE CET ENCOURAGEMENT.

JUDE ET SILAS, QUI EUX-MÊMES ETAIENT PROPHèTES,

PARLèRENT LONGUEMENT POUR ENCOURAGER ET AFFERMIR LES FRèRES;

Après quelque temps, ils prirent congé des FRèRES, retournant vers ceux qui les avaient envoyés.

Quant à Paul et Barnabé,

ILS SéJOURNAIENT à ANTIOCHE,

ENSEIGNANT ET PRÊCHANT AVEC PLUSIEURS AUTRES LA PAROLE DE YAHWEH.

 

16:4 Dans les villes où ils passaient, ils transmettaient AUX FRèRES, pour être observées,

LES DéCISIONS PRISES PAR LES APÔTRES ET LES ANCIENS DE JERUSALEM. 

AINSI LES EGLISES SE FORTIFIAIENT DANS LA FOI ET DEVENAIENT PLUS NOMBREUSES DE JOUR EN JOUR.

Ils traversèrent la Phrygie et le pays galate,

LE SAINT-ESPRIT LES AYANT EMPÊCHER D'ANNONCER LA PAROLE DE YAHWEH DANS L'ASIE.

PARVENUS AUX CONFINS DE LA MYSIE, ILS TENTAIENT D'ALLER EN BITHYNIE,

QUAND L'ESPRIT DE YEHOCHOUAH LE LEUR DEFENDIT.

ILS LONGèRENT ALORS LA MYSIE ET DESCENDIRENT à TROAS.

PENDANT LA NUIT, PAUL EUT UNE VISION :

UN MACéDONIEN SE TENAIT Là,

EN MACEDOINE QUI LUI ADRESSAIT CETTE PRI7RE :

"PASSE EN MAC2DOINE ET VIENT A NOTRE AIDE!"

AUSSITÔT APRèS CETTE VISION, NOUS CHERCHÂMES à PARTIR POUR LA MACéDOINE,

CONVAINCUS QUE YAHWEH NOUS APPELAIT A Y PORTER LA BONNE NOUVELLE; 

 

16:13 Au jour du SABBAT, nous nous rendîmes hors des murs,

sur le bord d'une rivière, où nous pensions qu'était un lieu de prière. Nous étant assis, nous nous mîmes à parler avec les femmes qui s'étaient assemblées là.

Une femme du nom de Lydie, MARCHANDE DE POURPRE DE LA VILLE de Thyatire, prosélyte, prêtait l'oreille.

YAHWEH LUI OUVRIT L'ESPRIT pour qu'elle fît attention à ce que Paul disait.

Quand elle eut été baptisée, ainsi que ses gens, elle nous adressa cette prière :

"Puisque vous avez jugé que je crois à Yahweh, venez demeurer chez moi".

Et elle nous y  obligea.

Une fois que nous allions au lieu de prière, nous rencontrâmes

une SERVANTE QUI AVAIT L'esprit PITHON ET PROCURAIT UN GAIN CONSIDéRABLE à SES MAÎTRES

EN DéVOILANT L'AVENIR.

ELLE NOUS SUIVIT, PAUL ET NOUS, EN CRIANT :

"CES HOMMES , DISAIT-ELLE, SONT LES SERVITEURS DU ELOHIM TRES-HAUT;

ILS NOUS ANNONCENT LA VOIE DU SALUT".

Elle recommença pendant plusieurs jours.

Paul, excédé, SE RETOURNA  ET DIT A L'esprit : 

"JE T'ORDONNE AU NOM DE YEHOCHOUAH DE SORTIR DE CETTE FEMME!"

A l'instant même il sortit.

16: 25 Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas qui éTAIENT EN PRIèRE CHANTAIENT EN L'HONNEUR DE YAHWEH,

et les prisonniers les écoutaient.

Tout-à-coup

IL Y EUT UN TREMBLEMENT DE TERRE SI VIOLENT QUE LES FONDEMENTS DE LA PRISON

EN FURENT SECOUéS.

Sur LE COUP TOUTES LES PORTES S'OUVRIRENT ET LES LIENS DE TOUS TOMBèRENT..........................................

30 Puis il les mena dehors :

"Seigneur, dit-il, que dois-je faire pour être sauvé?"

Ils répondirent :

"CROIS AU SEIGNEUR YEHOCHOUAH, ET TU SERAS SAUVé,

TOI ET LES TIENS".

ET ILS LUI ANNONCERENT LA PAROLE DE YAHWEH

AINSI QU'à TOUS CEUX QUI éTAIENT DANS SA MAISON.

A cette heure même de la nuit, il les prit avec lui, lava leurs plaies sur-le-champ reçut le baptême, lui et tous ses gens.

Il les fit ensuite monter chez lui, servit à manger et se réjouit avec sa famille D'AVOIR CRU EN YAHWEH.

 

 Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site