Les Scythes

 

Fichier:Bactria-Margiana, late 3rd - early 2nd BC figure.jpg

http://fr.wikipedia.org/wiki/Scythes

 Fichier:Фрагменты Пекторали.jpg

 

 Fichier:KulObaTreasure.jpg

 

 

Les Grecs ont donné le nom d'un philosophe scythe, Anacharsis.

Les récents travaux montrent que les Scythes baignaient dans une atmosphère religieuse.

Pourtant, ils n'avaient pas de classe de prêtres, contrairement à leurs cousins perses (les mages) ou indiens (les brahmanes). Hérodote (IV, 67) mentionne des devins qui manipulaient des faisceaux de baguettes de saule et d'autres,

les Enarées « hommes-femmes » (d'un composé iranien *a-narya « non-mâle »), qui se servaient de morceaux d'écorce de tilleul. Ces personnages n'avaient rien de sacré.

Quand un roi tombait malade, ils pensaient généralement

que quelqu'un avait juré un faux serment sur le feu royal.

Si l'on arrivait à prouver qu'ils avaient faussement accusé cette personne, on les brûlait vifs.

Ceci montre par ailleurs que le roi était consubstantiel au feu.

Ce que les Scythes avaient de plus sacré était sûrement leurs sépultures :

ils les construisaient aussi loin que possible de leurs ennemis et étaient prêts à mourir pour les défendre[réf. nécessaire].

Les Scythes sont connus pour leur art animalier.

Il s'agit d'un trait de culture original : les hommes d'Andronovo ne décoraient leurs céramiques qu'avec des motifs géométriques abstraits.

Les Scythes couvraient leurs objets de représentations de cerfs, de félins ou de rapaces.

Le loup était présent surtout en Sibérie méridionale. Les animaux domestiques brillaient par leur absence.

Nous avons mentionné plus haut le griffon, commun à tous les Iraniens.

Il y a des représentations très réalistes de combats d'animaux.

On ignore ce qu'elles signifiaient.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Mage

  • Disciples de Zarathustra. 
  •  À une certaine époque, les mages passent pour disciples de Zarathustra.
  •  Comme ils étaient astrologues, le nom du prophète fut déformé en "Zoroastrès" (d'où le nom "Zoroastre"), et les gens peu instruits confondaient les mages de l'Iran et les astrologues de Chaldée. Zarathustra n'est pas Mage, mais il emploie le mot maga, qui désigne un état mystique procurant l'union avec les Amesha Spenta (Immortels Saints, sept entités entourant Ahura Mazda : Esprit Saint, Justice Excellente, etc.).
  •  http://fr.wikipedia.org/wiki/Mage

    Les bacchantes étaient principalement des femmes

    (mais il existait aussi des bacchants)

    qui célébraient les mystères de Dionysos-Bacchus.

    Les premières qui portèrent ce nom furent les nymphes nourrices de Bacchus,

    qui le suivirent à la conquête des Indes.

    Elles couraient çà et là, échevelées, à demi nues ou couvertes de peaux de tigres,

    la tête couronnée de lierre, le thyrse à la main,

    dansant et remplissant l'air de cris discordants.

    Elles répétaient fréquemment le cri Évoé,

    comme pour rappeler les triomphes de Bacchus sur les Géants.

    Leur fête, appelée Bacchanales, se célébrait autrefois en Grèce, en Égypte, et principalement à Rome.

    Euripide, dans la tragédie des Bacchantes[1], a laissé une description détaillée des ferventes de Dionysos,

    au moment où elles vont célébrer les mystères de ce dieu, en proie à l'extase furieuse qu'il leur inspire.

    À la fin de cette pièce, Penthée est puni pour avoir résisté à Dionysos :

    les bacchantes le déchirent avec un acharnement sauvage, y compris Agavé, la propre mère du jeune homme,

    qui dans son délire, brandit la tête de son fils qu'elle prend pour une tête de lion[2].

    Fichier:William-Adolphe Bouguereau (1825-1905) - Bacchante on a Panther (1855).jpg 

     Bacchante sur une panthère, par William Bouguereau (1855)

     

     

  • Occultistes. 
  • À l'époque hellénistique (depuis la conquête d'Alexandre le Grand, vers 330 av. J.-C.), on ne trouvait rien de mieux que de placer tout écrit de magie, d'alchimie, d'occultisme sous l'autorité de Zoroastre ou de quelque autre prétendu mage (comme Ostanès). Mais Héraclite ((500 av. J.-C.) associait déjà les "mages" avec les initiés, les bacchants.






  • Suite !!

    Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

    Ajouter un commentaire
     

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site