DIEU DU FEU Abaddon Apollyon

 

Abaddon

Le nom Abaddon provient du mot hébreu אבדון, signifiant « destruction » ou « abîme ». Le nom grec correspondant est Apollyon (le destructeur).

Ce nom est utilisé comme nom propre pour désigner l'ange exterminateur de l'abîme dans l'Apocalypse de saint Jean :

« À leur tête, comme roi, elles ont l'Ange de l'Abîme; il s'appelle en hébreu "Abaddôn", et en grec "Appolyôn". » [

 Le cinquième ange sonna de la trompette, et je vis une étoile qui était tombée du ciel sur la terre. On lui donna la clef du puits de l'Abîme, ET ELLE OUVRIT LE PUITS DE L'ABIME.

Il monta du puits de la fumée comme la fumée d'une grande fournaise, et le soleil et l'air furent obscurcis par la fumée du puits. De la fumée sortirent DES SAUTERELLES QUI SE REPANDIRENT SUR LA TERRE, et il leur fut donné un pouvoir semblable à celui qu'ont les scorpions de la terre. Toutefois, il leur fut spécifié qu'elles ne causeraient de dommage ni à l'herbe de la terre, ni à la verdure, ni aux arbres, mais SEULEMENT AUX HOMMES QUI N'AURAIENT PAS SUR LE FRONT LE SCEAU DE YAHWEH. Il leur fut donné, non des les tuer, mais de les faire souffrir pendant cinq mois. La souffrance qu'elles causaient était semblable à celle que cause le scorpion quand il pique quelqu'un. En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, mais sans la trouver; ils souhaiteront mourir, mais la mort les fuira.

Par leur aspect les sauterelles ressemblaient à des chevaux épuipés pour le combat; elles avaient sur la tête comme des couronnes qui semblaient d'or; leurs visages étaient comme des visages humains; elles avaient une chevelure comme celle des femmes; leurs dents étaient comme les dents du lion; elles avaient un thorax comme une cuirasse de fer, et le bruit fait par leurs ailes était comme le bruit fait par des chars à plusieurs chevaux qui courent au combat. Elles ont aussi une queue et un dard comme ceux des scorpions, et c'est dans leur queue que se trouve leur pouvoir de causer du dommage aux hommes pendant cinq mois. ELLES ONT POUR ROI L'ANGE DE L'ABIME, QUI S'APPELLE EN HEBREU ABADDON et en GREC APOLLYON.

 

Quant au reste des hommes, ceux qui n'avaient pas été tués par ces fléaux,- ILS NE SE REPENTIRENT PAS DE CE QU'ILS AVAIENT FAIT ILS CONTINUERENT A ADORER LES DEMONS ET LES IDOLES D'OR, D'ARGENT, D'AIRAIN, DE PIERRE ET DE BOIS, qui ne peuvent ni voir, ni entendre, ni marcher. Ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs maléfices, ni de leur impudicité, ni de leurs larcins.

 Il fut PRECIPITE, LE GRAND DRAGON, LE SERPENT ANTIQUE, QU'on APPELLE DIABLE ET SATAN, Le SEDUCTEUR DU MONDE ENTIER; IL FUT PRECIPITE SUR LA TERRE, ET SES ANGES FURENT PRECIPITES AVEC LUI.

 Alors le DRAGON, PLEIN DE FUREUR CONTRE LA FEMME, S'EN ALLA FAIRE LA GURERRE CONTRE LES AUTRES DE SES DESCENDANTS, CONTRE CEUX QUI GARDENT LES COMMANDEMENTS DE YAHWEH ET QUI DETIENNENT LE TEMOIGNAGE DE YESHOUA.

 Le DRAGON LUI DONNA SA PUISSANCE, SON TRONE ET UN GRAND POUVOIR

 ELLE OUVRIT LA BOUCHE POUR PROFERER DES BLASPHEMES CONTRE YAHWEH, POUR BLASPHEMER SON NOM, SA DEMEURE, LES HABITANTS DU CIEL.

 

et je vis MONTER DE LA TERRE UNE AUTRE BETE. ELLE AVAIT DEUX CORNES PAREILLES A CELLES DE L'AGNEAU, ET ELLE PARLAIT COMME UN DRAGON.

Tout le POUVOIR DE LA PREMIERE BETE, ELLE L'EXERCE EN SA PRESENCE. ELLE AMENE LA TERRE ET SES HABITANTS A ADORER LA PREMIERE BETE, CELLE DONT LA PLAIE MORTELLE A ETE GUERIE. ELLE OPERE DE GRANDS PRODIGES, JUSQU'A FAIRE DESCENDRE LE FEU DU CIEL SUR LA TERRE, SOUS LES YEUX DES HOMMES. ELLE SEDUIT LES HABITANTS DE LA TERRE PAR LES PRODIGES QU'IL LUI A ETE DONNE D'OPERER DEVANT LA BETE, DISANT AUX HABITANTS DE LA TERRE DE FAIRE UNE STATUE EN L'HONNEUR DE LA BETE, celle qui a survécu au coup d'épée.

IL LUI FUT DONNE D'ANIMER LA STATUE DE LA BETE, SI BIEN QUE LA STAUE DE LA BETE PARLE ET FAIT METTRE A MORT TOUS CEUX QUI N'ADORENT PAS LA STATUE DE LA BETE. ELLE FAIT QUE TOUS, PETITS ET GRANDS, RICHES ET PAUVRES, HOMMES LIBRES ET ESCLAVES, SE METTENT UNE MARQUE SUR LA MAIN DROITE OU SUR LE FRONT, EN SORTE QUE NUL NE PEUT ACHETER NI VENDRE, s'IL N'EST MARQUE DU NOM DE LA BETE OU DU CHIFFRE DE SON NOM.

C'EST ICI (qu'il faut) de la Sagesse. Que celui qui est intelligent calcule le chiffre de la Bête : car c'est un chiffre d'homme, et son chiffre est six cent soixante-six.

Un autre ange, un second, suivit, qui disait : "Elle est tombée, elle est tombée, Babylone la grande, ELLE QUI A ABREUVE TOUTES LES NATIONS DU VIN DE SON ARDENTE IMPUDICITE"!

Un autre ange, un troisième, suivit, qui clamait à pleine voix : "SI QUELQU'UN ADORE LA BETE ET SA STATUE EN ACCEPTE LA MARQUE SUR LE FRONT OU SUR LA MAIN, il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Yahweh pur versé dans la coupe de sa colère, et il sera torturé dans le feu et dans le soufre, devant les aints anges et devant l'Agneau".

La fumée de leur supplice, monte pour les siècles des siècles, et ils ne connaissent de répit ni jour ni nuit, CEUX QUI ADORENT LA BETE ET SA STATUE, ET CEUX QUI RECOIVENT LA MARQUE DE SON NOM.

 

 

Un autre ange sortit du temple qui est dans le ciel. Il avait, lui aussi, une faucille affilée. Un autre ange

encore- CELUI QUI EST LE MAITRE DU FEU- vint de l'autel et cria à pleine voix à celui qui avait la faucille

affilée : "lance ta faucille affilée et vendange les grappes de la vigne de la terre, car les raisins en sont mûrs". Et l'ange jeta sa

faucille sur la terre, vendangea la vigne de la terre et jeta dans la grande cuve de la fureur de Dieu. La cuve fut foulée  

HORS DE LA CITE, et de la cuve il sortit du sang jusqu'au mors des chevaux sur une étendue de seize cents stades.

(LE DIABLE SATAN LE MAITRE DU FEU, QUI SE PREND POUR UN DIEU ET A UN AUTEL).

 

Je vis comme une mer de verre, mêlée de feu, et LES VAINQUEURS DE LA BETE, DE SA STATUE ET DU CHIFFRE DE SON NOM, debout sur la mer de verre, QUI TENAIENT LES HARPES DE YAHWEH. ILS CHANTENT LE CANTIQUE DE MOISE, LE SERVITEUR DE YAHWEH, ET LE CANTIQUE DE L'AGNEAU, disant : "Grandes et merveilleuses sont tes oeuvres, Yahweh, Dieu Tout-Puissant ! Justes et vraies sont Tes Voies, Roi des nations ! Qui ne craindrait, Yahweh, et ne glorifierait Ton Nom?

Toi Seul es Saint, et toutes les nations viendront se PROSTERNER DEVANT TOI, parce que Tes jugements se sont manifestés".

 

Le quatrième versa sa coupe sur le soleil, à qui il fut donné de brûler les hommes par son feu. Les hommes furent atteints de grandes brûlures, ils blasphémèrent le Nom de Yahweh qui est le Maître de ces fléaux, et ils ne se repentirent pas pour Lui rendre Gloire.

Le cinquième versa sa coupe SUR LE TRONE DE LA BETE, DONT LE ROYAUME

FUT PLONGE DANS LES TENEBRES. (Les hommes) SE MORDAIENT LA LANGUE DE DOULEUR. ILS

BLASPHEMERENT YAHWEH, LE DIEU DU CIEL A CAUSE DE LEURS DOULEURS ET A CAUSE DE LEURS ULCERES, ET ILS

NE SE REPENTIRENT PAS DE LEURS OEUVRES.

 

 Suite !!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. Wrortlarinfaf 05/11/2012

Antelonocknet <a href=>coach factory outlet online</a>
QueuedeLago <a href=>coach factory outlet online</a>
Peapsuple <a href=>coach outlet</a>
MomMobIntuino <a href=>coach outlet online</a>
QueuedeLago <a href=>coach factory online</a>

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site